Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2020 4 27 /02 /février /2020 07:46

édit du 1er avril j'ai ajouté une photo pour le tailleur de pierre

édit du 5 mars : j'ai rajouté quelques photos , une pour le tuilier ( l'Auberge)  et trois pour le tanneur ( n° 29 ,n°19, n°10)

Bonjour,

Lundi dernier profitant d'une journée de "repos", sans les poupettes et de la présence de ma fille Louise venue passer la journée à la maison , nous nous sommes rendues à Wasselonne en début d’après-midi profiter du beau soleil et de la douceur des températures malgré un petit vent .

L'office de tourisme n'étant pas encore ouvert nous avons commencé par nous promener au hasard .Nous passons régulièrement par cette ville mais je ne l'avais jamais visitée en tant que "touriste-photographe-reporter" comme j’aime le faire avec plan et circuit. A un moment donné nous croisons un monsieur qui nous explique qu'il aime beaucoup sa ville  même s'il n'y habite que depuis un an et commence à nous expliquer l'historique de la ville industrielle.. puis nous demande de patienter un moment.. Il rentre chez lui et revient avec divers plans et documents sur la ville.Nous le remercions chaleureusement et décidons de suivre le plan.Plusieurs circuits de découvertes sont proposés .Au bout de deux heures de déambulation dans les ruelles nous sommes revenues à notre point de départ  et apercevons que l'office de tourisme est ouvert .Nous y trouvons un autre document celui du circuit des emblèmes des métiers d'autrefois. C'est de ces détails architecturaux que j’aimerai vous parler ce matin.

( les numéros sous les photos sont ceux qui figurent sur le plan du circuit)

le tailleur de pierre.

Il y en avait 21 en 1788 à Wasselonne.Ils exploitaient les carrières de grès rose du Kronthal pour des constructions locales mais aussi pour le territoire de Strasbourg.Au Moyen-Age, ils ont fourni les pierres qui ont servi à construire la cathédrale de Strasbourg.Au XVIIe et XVIIIe siècles, ils produisent surtout les meules de grès ( pour moudre la farine) , des croisées en pierre, des chambranles de cheminées

Cet emblème composé d'outils est peu fréquent en Alsace car chaque tailleur de pierre gravait son signe sur les pierres taillées ou sculptées, comme une signature.

n°28 .sans date,plusieurs outils : un compas en V renversé, un peigne à grès, un pic à 2 têtes, un maillet en bois et des burins

n°11.1739, 3 outils:pic à 2 têtes pointues, équerre, laie

 

1842 plusieurs outils, un pic à 2 têtes, une équerre, un compas et un peigne le tout encadré par une branche en chêne et un rameau d'olivier

Le tuilier

La tuile mécanique fabriquée industriellement a fait disparaitre ce métier très florissant jusqu'au milieu du XIXe siècle.Les tuiles plates en queue de castor étaient façonnées à la main ( dans un gabarit en métal muni d'un manche en bois). Ce qui donne un aspect romantique aux maisons à tuiles faites à la main.Le four qui représentait un danger d’incendie était souvent relégué à l'écart des maisons.

L'emblème est composé d'un gabarit ou moule à tuile plate.Ce gabarit est représenté seul, soit par paire en sautoir

n°27 .sans date,le croisement des 2 gabarits donne naissance à plusieurs figures géométriques dont un losange et un cœur.Impressionnant par sa taille et sa beauté.Un aubergiste s'y est installé "A la tuilerie:zur Ziegelscheuer

inscription à droite en allemand et à gauche en français: Auberge à la tuilerie

le tanneur

Le tanneur fabrique le cuir à partir de peaux fraîches( bovins, moutons, chèvres). C’est avec le jus acide ( le "tan") produit par l'écorce de chêne moulue qu'il fait gonfler les peaux et les rend imputrescibles.Avec les résidus du "tan" étaient fabriquées de briquettes pour alimenter le poêle.Les tanneurs étaient regroupés près d'une rivière ( la Mossig) afin de pouvoir nettoyer les peaux.Pour le séchage, elles étaient suspendues dans un grenier bien aéré.Le produit fini était ensuite utilisé par les cordonniers, selliers, gantiers.Les tanneurs étaient nombreux à Wasselonne ( 22 en 1788) ce qui laisse à penser qu'ils travaillaient pour d'autres bourgs

L'emblème est composé au centre de 2 couteaux racloirs courbes ( disposés en forme d'X) et un couteau droit ( disposé en forme de "i" capital) Les poignées sont disposées en 90°

n°25.1716

n°20

n°1.1730, soutenu par un lion; s'inspire de l'art des armoiries

n°29 .1742

n°19 porte de jardin 1757, situé sur un îlot entre la Mossig et le canal de dérivation

n°10.1800 de belle facture cet emblème ressemble d’avantage à une enseigne qui indique un métier (tanneur) et une auberge "Au Bœuf Rouge" On y retrouve les ustensiles habituels du tanneur et des indications sur l'habit qu'il portait( sabots, pantalon boutonné sur le côté)

le boulanger

C'est la profession qui a créé une des premières corporations ( 1558) car elle faisait l'objet de contrôles sévères.ce métier était indispensable à une époque où l'alimentation était essentiellement à base de pain.A la campagne, le paysan disposait de son propre four.Le boulanger urbain vendait le pain qu'il avait mitonné lui-même mais plus généralement cuisait celui qui apportait la clientèle.Le plat traditionnel strasbourgeois ( le "baeckeoffe") était cuit dans le four du boulanger les jours de lessive.Selon le recensement de 1788 , Wasselonne comptait 15 boulangers

 L'emblème très fréquent en Alsace n'est composé que de produits finis, ps d'outils: un bretzel( dès le XIIe siècle) ou du pain ( souvent en forme ronde ou longue ou par paire)

n°13 .1750,décoration ornementale

n°5 .1728 HB et MVB ,chiffres ornementés

n°8 .1715 s'inscrit dans un écu encadré par la date

n°2. 1709 commande de Sébastien Wurtz ,emblème influencé par l'art du blason

Après le tailleur de pierre, le tuilier, le tanneur et le boulanger suivront d'autres métiers d'autrefois.. histoire à suivre dans les prochains jours.

Merci de m'avoir suivie jusqu'ici..tous les renseignements proviennent du petit guide "Circuit des emblèmes des métiers d'autrefois" trouvé à l'office de tourisme

Très bonne journée à vous qui passez par là... très froide par ici ..la neige est annoncée.. hier nous avons subit plusieurs giboulées..je me suis fait "saucée" copieusement lors de ma sortie marche!!

à bientôt

ps OB a été en maintenance cette nuit ..apparemment tout est opérationnel..j'espère que l'article paraitra, je l'avais préparé hier après-midi avant la maintenance.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Merci pour ce passionnant reportage Evelyne.<br /> Bisous
Répondre
L
Tout marche ....<br /> C'est rigolo, on aurait pu se rencontrer car au départ, on voulait aller vers le nord mais finalement quelques nuages étant apparus ( mais qui finalement se sont dissipés aussi vite), on a bifurqué vers Obernai.<br /> Je note le circuit et l'OT ... (enfin il faut que je note les heures d'ouverture)<br /> En tous cas une belle balade qui je ferai sûrement et même très bientôt :-)<br /> Je te souhaite un bon vendredi et te fais plein de gros bisous.<br /> Lavandine<br /> <br /> ps :Pour OB tout baigne !
Répondre
D
Quel bel article qui va nous faire lever les yeux au dessus des portes.<br /> Belle journée.
Répondre
B
merci Didine.. j'espère que la suite te plaira autant!<br /> bon weekend bisous
H
Merci pour cette belle visite. Bisous ensoleillé aujourd'hui
Répondre
L
Reportage très intéressant. Merci pour les photos et les explications. Ici aussi hier a été une journée très moche : neige, grêle, pluie et vent. La neige n'a pas tenue.. et ce matin c'est le froid.. Bonne journée, bises
Répondre
Y
C'est le style d'article que j'adore, mais tu es coutumière du fait.<br /> Là, pas loin de chez nous, des trésors, et je suis toujours passé à côté sans les voir.<br /> Merci pour ce coup de zoom sur ces enseignes, en plus souvent gravées dans le grès du coin, du Kronthal, je connais, un endroit où l'on peut faire de la varappe. Si, le long de la route, en face d'un magasin de brocante qui maintenant a fermé.<br /> Étonnante enseigne pour les fabricants de tuiles. Et les autres, très gracieuses aussi.<br /> Peut être une suite à ce chemin des métiers?<br /> Amicalement. Yann
Répondre
P
Très beau billet, chère Evelyne, super bien documenté ! Merci beaucoup !<br /> Gros bisous et bonne fin de semaine.
Répondre
C
Avant qu'on se connaisse j'avais fait un article sur ce sujet.<br /> J'en avais photographié beaucoup lors de notre dernier séjour en Alsace, et ça m'avait beaucoup intéressée.<br /> Par contre Wasselonn je ne connais pas du tout ce village. <br /> Ici un peu de neige hier, et aujourd'hui un vent à décorner les bœufs !<br /> Belle soirée, gros bisous !<br /> Cathy
Répondre
L
quel courage d'ecrire tout ça ! ouh la la<br /> interrssant et surtout très beaux ces ornements<br /> on a eu un peu de neige mercredi matin mais sans plus<br /> biz
Répondre
M
J'adore Wissembourg ,c'est une jolie ville mais j'avoue n'avoir jamais remarqué tous ces détails d'architecture .La prochaine fois que j'y retournerai je ferai attention .C'est superbe ..bisous Monique
Répondre
B
Ce n"est pas Wissembourg mais Wasselonne ...!!!<br /> Belle soirée et merci pour ton commentaire <br /> Bisous
N
Merci pour cette jolie visite!
Répondre
N
Une belle balade, des emblèmes à remarquer effectivement. Bisous
Répondre
O
Encore un grand merci toi.<br /> Bisous et bonne journée, ventée par ici.
Répondre
D
ce doit être beau et intéressant<br /> Merci à toi pour ce beau partage !
Répondre
N
Comme d'habitude un excellent article, merci de cette balade découverte. Il suffit de lever les yeux mais encore avoir la réponse a ta vision !- Hier la neige est tombée mais disparue de suite. Un vent glacial dire qu'il y a quelques jours j'avais 18° dans le jardin !- Bon un temps à broder, crocheter……. Belle journée avec les Poupettes, bisous
Répondre
M
merci pour cet article très intéressant ,ce reportage digne d'une férue d'histoire, je ne me doutai pas qu'il y avait autant d'écritures dans une ville , lever le nez...et lire !!!<br /> Je vais être plus attentive ! <br /> j'espère que vous avez pu vous réchauffer ensuite !<br /> bonne journée
Répondre
C
Mais que voilà un magnifique reportage qui nous en apprend beaucoup - merci à toi de prendre le temps de nous instruire de la sorte - quelle belle visite - mille mercis et une bonne journée.
Répondre
C
voilà un reportage très instructif !!
Répondre