Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 07:15

Bonjour ,

Je sais que je ne suis pas la seule à aimer les lavoirs et bien que je les "collectionne" depuis peu et que je suis loin d'en avoir autant dans mes "archives" que Cathy , j'aimerai ce matin partager avec vous quelques lavoirs que nous sommes allés dénicher au fin fond du Bas-Rhin l'année dernière .Des localités que nous ne connaissions pas du tout même pas de nom , j'avais trouvés ces lavoirs sur le site "le petit patrimoine" .Il nous a fallu la carte routière pour joindre Hirschland, petit village dans le nord du Bas-Rhin pas très loin de la Moselle. Ce 8 mai 2019, il ne faisait pas beau , le ciel était bien gris et la pluie s'est invitée finalement

"Le lavoir est en contrebas de la Rue Principale, au bord de l'Isch.
 Ce lavoir est tout en longueur. Sous un toit à 2 pans, 4 bassins sont en enfilade derrière une cuve ovale, elle-même adossée à la source protégée par un puits carré couvert d'une dalle de grès.
L'eau s'écoule dans la rivière Isch.
Le sol autour du lavoir et même sur le chemin d'accès vers la rivière est couvert d'un dallage datant de l'époque de construction du lavoir, à la fin du 19e siècle.
La configuration en longueur de ce point d'eau et le pavage généralisé du lieu laissent penser que les troupeaux venaient aussi s'abreuver à ce lavoir. D'où son nom de Hirtenbrunnen (fontaine des bergers).
Il a été restauré en 2004"( d'après petit patrimoine
ici)

 quelques photos pour illustrer ces explications

 

Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf

 En nous rendant au lavoir de Baerendorf à quelques kilomètres de Hirschland nous faisons un crochet à  Rauwiller où nous nous arrêtons pour ce lavoir dans un état bien triste .

"Ce lavoir non couvert est isolé dans les prés, au nord de la commune, juste au bord ouest de la D40, en direction de Hirschland.
Le lavoir est légèrement enterré, protégé par 3 murs en pierre chaperonnés. Les bassins forment un "U". Le bassin du fond est adossé au mur de clôture d'où sort une bouche qui alimente l'ensemble du lavoir.
Le sol est pavé.
Ce lavoir a été construit en 1891, puis restauré en 1991. Du fait qu'il est exposé au soleil et à la pluie, la végétation pousse vite et nécessite un entretien annuel." ( petit patrimoine
ici)

Apparemment l’entretien n'avait pas encore été fait et une partie du mur était effondrée, accident ou dégradation volontaire?

 

Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf

 Notre parcours découverte de lavoirs se termine par celui de Baerendorf que nous avons eu un peu de mal à trouver .Hélas la pluie ,ce jour là ,ne nous a pas permis d'apprécier ce joli petit coin . Les pavés mouillés très glissants m'ont fait quelques frayeurs..

"Le lavoir se situe rue de Postroff, à 30 m environ du pont sur l'Isch (côté est).
 Un lavoir existait déjà au 18e siècle, mais il a été reconstruit en 1854.
Un mur d'enclos chaperonné entoure ce lavoir légèrement enterré. Il est percé d'un seul accès à 4 marches. Il comporte 5 bassins rectangulaires alignés d'où son nom de Langenbrunnen (la fontaine longue).
L'eau de source jaillit d'un bassin central carré et se déverse de part et d'autre dans 2 longs bassins créant ainsi 2 postes de lavage. Deux dalles de grès posées en travers des bassins servaient de table de lavage pour frotter le linge. Deux longs bancs de grès le long des murs servaient à poser les corbeilles de linge.
Le sol est entièrement pavé en calcaire. D'ailleurs, on signale qu'après la Seconde Guerre mondiale, une nouvelle couche de pavés a été rajoutée sans que l'ancienne couche n'ait été retirée contraignant ainsi les lavandières à se baisser un peu plus qu'autrefois…"( petit patrimoine
ici)

Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf
Lavoirs de Hirschland, Rauwiller et Baerendorf

 Nous sommes rentrés trempés..mais heureux d'avoir découvert  ces lavoirs grâce au site "le petit patrimoine"

Nos sorties "découverte" me manquent., nous restons sagement à la maison le weekend , mais les photos me permettent de m'évader un peu et puis je me fais une liste de tous ces "petits patrimoines" que nous irons dès que possible chercher dans notre région.

 Je vous souhaite une bonne journée, à bientôt.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
Merci pour ces jolis lavoirs. Les balades en forêt me manquent beaucoup en ce moment, les réunions familiales ou amicales aussi. Il faut qu'on patiente, heureusement qu'il y a la broderie et un peu de tricot. Bonne journée, morose ce matin. Bises
Répondre
D
qu'ils sont beaux ces lavoirs. Dommage que toutes les communes ne puissent pas toujours les entretenir.
Répondre
M
J'aime beaucoup le troisième lavoir, abrité de son grand arbre et des murs qui l'entourent. Il faut bien reconnaître que tous ces lavoirs, dont certains sont magnifiquement restaurés, sont un réel beau patrimoine de nos villages ; ils étaient construits pour durer et cela se voit ; l'architecture est globalement un peu la même pour ceux qui sont couverts avec de magnifiques charpentes ; bien sûr que ceux à l'air libre devaient apporter beaucoup moins de confort en certaines périodes de l'année.<br /> Merci pour ces belles images. Bonne journée, bises. =mireille=
Répondre
Y
Et oui, Baerendorf, doit être ancien, daté de fin 1700, au 18 ème, il devait exister en version découvert, et puis après les décisions gouvernementales de 1851, il a été refait en mode couvert autour de 1854. Milieu 19 ème.<br /> @+
Répondre
Y
On le voit bien sur tes photos, que le pavage du 3 ème a été rehaussé.<br /> C'est limite utilisable, il faut se casser en deux pour y arriver.<br /> On se donne RDV sur place, et on dépierre les nouveaux pavés pour découvrir les anciens :-))<br /> Ils auraient du faire une partie vitrée, vue directe sur l'ancien pavage.<br /> Fin des années 1700, ce lavoir est-il le plus ancien que tu ais vu?<br /> Je vais voir les 14 articles que tu as fait paraître et visible avec ton index.<br /> Je fais là, un copier coller de Wikipedia.<br /> " En France, les épidémies de choléra, de variole et de typhoïde incitent le Parlement à voter la loi du 3 février 1851 qui accorde un crédit spécial pour subventionner à hauteur de 30 % la construction des lavoirs couverts et prévoit que « c'est au lavoir commun que la laveuse trouvera une distribution commode d'eau chaude et d'eau froide, des appareils de séchage qui lui permettent une économie de temps, et qui lui évite d'effectuer (le blanchissage) dans l'habitation " <br /> Amicalement. Yann
Répondre
L
Ils sont originaux ces lavoirs. Pas du tout la même allure que ceux plus au sud. Ils ressembleraient presque plus aux Bourguignons et encore.<br /> <br /> Les n°2 et 3 manquent sérieusement d'entretient. C'est vraiment dommage !<br /> <br /> Je viens de regarder dans quelle rubrique tu les classes parce que je ne veux pas tout recopier maintenant. Je reviendrai aux beaux jours déconfinés pour les revoir chez toi avant d'aller les traquer sur place.<br /> <br /> Les pavés sont toujours glissants autour des lavoirs. Humidité et mousses s'en chargent.<br /> <br /> Gros bisous et bonne fin de journée.<br /> Lavandine
Répondre
C
Incroyable,quelles tailles! Bisous et bonne soirée
Répondre
O
Ce sont des lavoirs monumentaux, tous sont magnifiques ! Cathy va se régaler avec cet article. Bonne soirée et merci pour le partage.
Répondre
C
Des lavoirs que je trouve très originaux !<br /> Bien sûr certains auraient besoin d'un peu d'entretien, ça n'est hélas souvent pas la priorité des communes ...<br /> Les deux derniers sont dans le même style, je n'en avais jamais vu comme ça.<br /> Et merci pour le clin d'œil, à la vitesse où tu vas tu me rattraperas vite ! ;)<br /> Belle soirée, gros bisous.<br /> Cathy
Répondre
N
Un reportage photo très intéressant. Bisous.
Répondre
P
Oh cela fait de nombreuses années que je n'ai plus été dans l'Alsace Bossue ! J'aimais bien ces balades ;-)<br /> Gros bisous, Evelyne, bon après-midi.
Répondre
Z
Je n'avais jamais vu de lavoirs découverts. Leur agencement est intéressant mais la position des laveuses toujours agenouillée. Je pense qu'elles apportaient avec elles cette sorte d'agenouilloir en bois souvent garni de paille pour soulager un peu leurs genoux. Ces pauvres femmes devaient être percluses de rhumatismes fort jeunes. Comme dit Simone : Vive la machine à laver !<br /> Merci pour ce nouveau reportage qui nous permet de nous évader.
Répondre
C
une belle balade !!
Répondre
S
Merci pour ce nouvel article intéressant sur les lavoirs, que de belles curiosités à voir dans ta région !Je pense aux pauvres lavandières qui avaient un métier difficile, l'eau étant toujours froide même en été, je n'ose penser à leurs souffrances l'hiver, elles devaient avoir les mains gelées et le dos éreinté ! la machine à laver a été la plus belle invention pour la condition féminine ! bises belle journée.
Répondre
L
il y a beaucoup de lavoirs dans ta region et ceux la sont differents des lavoirs qu'on voit habituellement<br /> bonne journée
Répondre
O
Tes photos nous permettent de nous évader et de visiter ta belle région. Merci<br /> Bisous
Répondre
H
Encore une belle balade. Merci. Bisous
Répondre
U
Merci pour cette balade à la découverte des lavoirs ! <br /> C'est aussi un thème qui m'intéresse. <br /> C'est bien de faire des projets de sorties pour la suite ! <br /> Bisous <br /> Bonne journée Evelyne !
Répondre