Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 août 2021 2 31 /08 /août /2021 16:26

Bonjour

Notre premier arrêt fut pour l'Abbaye de Fontenay, à un peu plus de 300 km de chez nous.Nous sommes en Côte d'Or (21) région Bourgogne-Franche-Comté.

Fondée par Saint Bernard, l'abbaye royale de Fontenay est l'un des plus anciens monastères cisterciens.Après une période d'apogée aux XIIIe et XIVe siècles, l'abbaye décline jusqu'à ce que la Révolution française ne mette un terme définitif à sept siècles de vie monastique

Première visite pour nous avec présentation du "passe-sanitaire"( ou pass sans "e"? à lire l'article de Libération ici)  par la suite on s'y est habitué mais la "première" fois ça fait bizarre..

Pour l'historique de cette abbaye je vous propose leur site très bien fait ( ici)

voici le plan de l'abbaye ( sources du site)

L'ancienne abbaye de Fontenay, tapie dans un vallon solitaire et verdoyant, donne une vision exacte de ce qu'était un monastère cistercien au XIIe siècle, vivant en "autarcie" à l'intérieur de son enceinte

Elle est inscrite au Patrimoine Mondial de l'Unesco

Le portail de la Porterie ( 1) est surmonté des armes de l'abbaye

l'étage, reconstruit au XVe siècle, était le logement du frère portier  

En pénétrant sous la voûte on remarque la niche aménagée sous l'escalier , l'ouverture pratiquée au fond permettait au chien de surveiller

l’hostellerie où logeaient les pèlerins et voyageurs.

Le grand bâtiment (vue de l'intérieur) du XIIIe siècle se composait de la chapelle des visiteurs ( 20)

et de la boulangerie des moines ( 19)

  elle abrite aujourd'hui l'actuelle librairie et le musée lapidaire ( vue de l’extérieur)

Le colombier (ou pigeonnier ) (3)borde le chemin qui mène à l'église, les murs de sa tour ont plus d'un mètre d'épaisseur et sa construction doit remonter au XIIIe siècle

 de l'autre côté du chemin deux sculptures de chiens rappellent l'emplacement de l'ancien chenil ( 4) .Les chiens des ducs de Bourgogne, qui chassaient dans la forêt, y était en pension

L'église abbatiale ( 5) est une des plus anciennes églises cisterciennes conservées en France.La façade, dépouillée de tout ornement est soulignée par deux contreforts et sept baies en plein cintre, symbolisant les sept sacrements de l’Église.Les corbeaux encore en place soutenaient un porche qui a disparu.

Les vantaux et pentures du portail sont la reproduction des battants primitifs.

L'église est construite sur un plan en croix latine ( 66 m de long et 16.70 m de haut)

Elle possède une nef

avec deux collatéraux, un transept et un chevet plat.De pur style roman, elle est voûté en berceau brisé.

Les chapiteaux sont à peine sculptés ( feuilles d'eau).

La statue de Notre Dame de Fontenay ( fin XIIIe siècle) est l'un des plus beaux exemples de la statuaire bourguignonne. Derrière elle la porte des morts ouvrait sur le cimetière des moines.

Le sanctuaire est pavé de carreaux émaillés ( XIIIe siècle) qui ouvrait sans doute une partie de la nef.Diverses pierres tombales ont été regroupées dans le sanctuaire, dont celle de

l’évêque Ebrard de Norwich ( représenté avec sa crosse) cet évêque anglais fut l'un des mécènes de la construction de l'abbatiale, il avait fui les persécutions de son pays pour venir trouver le repos à Fontenay.

Contre le mur du chevet, l'ancien retable qui ornait sans doute l'autel.Endommagé, il représente différentes scènes de l’Évangile,

dont la Nativité

Un important tombeau avec gisants du chevalier Mello d’Époisses et de son épouse, issu d'une noble famille de Bourgogne.

Dans le bras sud du transept, un escalier conduit au dortoir des moines.( 6) ( où avait lieu une exposition Alfred Latour, un designer de tissu :  reproductions de coupons de tissus issus de la Collection du musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon)

Cette vaste salle possède

une magnifique charpente en chêne qui date de la seconde moitié du XVe siècle et évoque la coque d'un navire renversé.La règle de Saint Benoît stipulait que tous les moines devaient dormir dans la même pièce.ceux-ci étaient installés sur de simples paillasses disposées à même le sol et séparées par des cloisons basses

vu du cloître d'une fenêtre du dortoir.On y accède par une porte en bas de l'escalier

l'armorium claustri où étaient rangés les livres ( on distingue les rainures des étagères)

 Les quatre galeries qui entourent le préau forment un rectangle de 36 mètres sur 38.L' architecture présente la même sobriété que dans l'église

mais les chapiteaux des colonnettes sont très variés.

Lorsqu'on se place au centre du cloître, on aperçoit le clocher de l'abbaye d'une dimension modeste,

ainsi que les cheminées du chauffoir, du XIIe siècle.

Le pavage de la galerie sud est le plus ancien

 la salle capitulaire (9)( ou salle du chapitre) est voûtée sur croisé d'ogives: chaque jour les religieux se réunissaient dans cette pièce, ils lisaient et commentaient un extrait ( chapitre) de la Règle de Saint Benoit

la salle des moines (11)recouverte de douze voûtes d'ogives était affectée à des tâches diverses

Dans le chauffoir (12) on remarque les deux manteaux de cheminées, la seule pièce ( avec les cuisines et l'infirmerie) où il était autorisé à faire du feu.Un escalier communiquant avec le dortoir permettait la circulation de l'air chaud

 les Jardins des Simples ( 10)

l’infirmerie (14)( ne se visite pas) et sa terrasse:les moines cultivaient les plantes médicinales à proximité de ce bâtiment où étaient soignés les malades à l'écart du reste de la communauté

 La forge (15) , ce grand bâtiment de 53 mètres sur 13.5 mètres a été construit par les moines à la fin du XIIe siècle

 La seconde salle possède un étage ,c'était la forge,Les moines extrayaient les minerais de fer dans les galeries situées sur une colline qui domine le monastère

la dérivation de la rivière faisait tourner les roues actionnant les martinets (16)

( grands marteaux hydrauliques) manette expliquant le processus

l'enfermerie (13)( ne se visite pas): petit bâtiment du XVIe siècle considéré comme une ancienne prison Certains préfèrent y voir un lieu où l'on conservait ( enfermait) les biens les plus précieux

la galerie Seguin (17)( ne se visite pas) datant de 1850 située à l'emplacement de l'ancien réfectoire et des cuisines édifié par Marc Seguin, gendre d’Élie de Montgolfier, célèbre scientifique français Marc Seguin construisit notamment les premiers chemins de fer en France

 le logement des abbés commendataires (18) ( ne se visite pas), daté de la première moitié du XVIIIe siècle était le logement des nouveaux abbés nommés par le roi , lorsque Fontenay passa sous le régime des la commende en 1574.

les nouveaux jardins (2).

 J'espère que cette visite vous aura plu.. nous avons passé un très agréable moment à  découvrir l'Abbaye de Fontenay dans ce cadre très calme et le soleil au rendez-vous.

 Je vous souhaite encore une bonne journée et vous donne rendez-vous très vite pour la suite de notre périple.. une autre abbaye nous attend..si bien sûr cela vous intéresse..

quelques détails juste pour le plaisir

 

 

 

L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
L'Abbaye de Fontenay
Partager cet article
Repost0

commentaires

B
Après avoir vu Cluny, j’ai une préférence pour Fontenay . L’abbaye me paraît plus « authentique «  j’aime son côté austère et la verdure qui l’entoure lui apporte un cachet supplémentaire.
Belle journée. Bisous
Répondre
L
très joli lieu, ton reportage nous fait voyager et nous donne envie d'aller en lieu magique merci biz
Répondre
M
Quelle merveille C'est vraiment un endroit que j'aimerais visiter. Malheureusement, mes pas ne m'ont jamais conduit en Franche Comté. Un jour peut-être....
Bisous Evelyne, à bientôt
Répondre
Y
..... Un surplus, je crois. Mais ce n'est ouvert que le Wend.
Un restau tout proche, la source des sens, et des soins façon thalasso, je crois.
Une idée de cadeau à se faire.
À plus. Amic@lement. Yann
Répondre
Y
Nous avons en commun avec nos découvertes, celle de l' " armorium ".
C'était à l'abbaye de Boscodon. Billet à suivre.
Ton article est époustouflant. Que de détails si bien observés.
J'aimerais bien vous suivre en petite souris, et voir comment vous organisez vos visites,
entre photos, et guides, etc ....
Et puis tout recommencer à la maison, au calme.
Que de temps consacré.
J'ai découvert grâce à toi, plein de détails intéressants.
Souvent les salles capitulaires ont très belles façon cryptes, beaucoup de colonnes, à chapiteaux.
De mon côté, j'ai encore rajouté des GIF dans mon billet Fraispertuis.
Et j'ai noté pour Didiland. Nos voisins viennent de nous offrir deux places séniors.
Un surplus, je crois. Ma
Répondre
L
Oh cette abbaye est de toute beauté et tes photos magnifiques ! J'ai plusieurs coups de coeur, dont le cloitre, j'ai toujours une grande tendresse pour les cloitres. J'aime aussi la statue de Notre Dame de Fontenay, la photo de l'ensemble avec le Colombier et aussi l'Enfermerie qui me rappelle un peu un des bâtiments de l'Abbaye de Beauport à Paimpol.
Les Jardins sont également superbes. Merci du partage Evelyne, gros bisous.
Lylou
Répondre
L
Un endroit visité il y longtemps déjà, que j avais beaucoup aimé.
Je retrouve dans tes photos les belles choses vues.
Merci pour le partage.

Gros bisous
Lavandine
Répondre
M
Quel lieu magnifique et d'une architecture variée et surtout superbement conservée ; j'ai beaucoup aimé te suivre, surtout que tu nous expliques parfaitement le site et son utilisation passée et actuelle ; les sols sont très beaux, tes jeux d'eau dans les jardin le sont aussi ! Grand merci pour cette belle visite et à très vite pour la suite de votre balade. Belle journée à toi, bises. =mireille63=
Répondre
N
c'est tout simplement magnifique ! Ça donne envie d'aller faire une petite visite, merci !!!!
Répondre
B
C'est magnifique, merci pour la promenade.
Bonne journée, bises.
Répondre
O
Cette abbaye est une splendeur d'architecture. Merci pour ce partage !
Répondre
U
Un grand merci à toi pour cette visite si bien documentée ! Quel bel endroit !
Bonne nuit !
Gros bisous
Répondre
S
Magnifique abbaye, qui respire la sérénité, le cloître est de toute beauté, merci pour ton reportage, et tes photos superbes ! Je n'ai qu'un vaccin pour l'instant et suis vraiment restreinte pour toutes ces visites intéressantes. bises
Répondre
C
Pour moi c'est passe ... et pas autre chose ! Mais comme ça me gêne j'évite le plus possible d'avoir à m'en servir.
Car contrairement à toi je ne m'y habitue pas ...
Cette abbaye est magnifique dans sa simplicité, et l'écrin de verdure où elle a été construite n'y est certainement pas pour rien.
Et malgré tout elle n'est absolument pas austère.
Comme toujours ce que je préfère c'est le cloître, j'ai une tendresse particulière pour ces endroits.
Belle soirée, gros bisous.
Cathy​​
Répondre
L
Bonsoir Evelyne ,,,
Merci pour cette belle balade ,,, et ,,, pour tes superbes photos ,,,
douce et belle soirée,,, bisous bisous,,,
la mure brode
Répondre
P
C'est magnifique ca respire le calme!!! un grand chapeau pour la photo de la charpente je ne sais pas comment vous vous y êtes pris mais l'effet sur le blog est vertigineux... Je ne suis pas une grande voyageuse bien trop casanière pour cela mais vos reportages me font rêver !!!
Répondre
H
J'adore !!!!!!!!!!!!!!! Je crois que je l'ai visité par tous temps et à toutes saisons.
Répondre