Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2021 1 20 /09 /septembre /2021 15:23

Bonjour à tous..

 J'espère que vous aurez passé un excellent weekend..je vous ai abandonnés .. nous avons profité des journées du Patrimoine pour faire du "tourisme" dans notre si jolie Alsace..encore de superbes endroits découverts et visités..mais ça sera pour un autre jour, pour aujourd'hui nous poursuivons notre visite de Saint-Antoine l'Abbaye.

 je vous remets le plan :

 Devant la façade en restauration, nous sommes à présent devant le "Gros mur": de structure médiévale, cet imposant mur de soutènement mais aussi de rempart dominant le faubourg, fut achevé en 1737

 

de ce mur une vue "plongeante" sur le Faubourg (8) (qu'on ira visiter plus tard)

Porte du Gros mur: entrée nord du Grand cloître dès le Moyen-âge, cette porte a été reconstruite au XVII siècle.

Les degrés du Grand Escalier (6)  datent de 1711.Cet escalier permet d'accéder au parvis de l'église et de découvrir la façade occidentale de l'église.L'itinéraire balisé de Saint-Jacques-de-Compostelle emprunte cet escalier

L'église abbatiale est considérée comme le fleuron de l'architecture gothique en Dauphiné.Édifiée sur le site de l'ancienne église romane entre le XII et le XVe siècles, l'église mesure 62 mètres de long pour 32 mètres de large et de 22 mètres de haut, ce sont des dimensions exceptionnelles puisqu'elle est plus large que haute.La construction a débuté par le chevet Est et s'est achevé par l'élévation de la façade occidentale.Le portail principal donne sur la Grande nef, les deux "petits" portes sur les deux nefs latérales.L’église abbatiale compte 17 chapelles auxquelles il faut ajouter les trois qui composent la sacristie ( le Trésor). La construction des chapelles s'est échelonnée entre le XIVe et le XVe siècle.Elles étaient prévues sur le plan initiale de l'église mais leur achèvement, leur fenestrage, leur ornementation étaient laissés à leurs fondateurs ( bienfaiteurs). C’est cette initiative des fondateurs et bienfaiteurs qui explique les différences de style entre ces chapelles et le reste de l'église.Ces chapelles sont richement ornées de peintures murales, ainsi que des tableaux, copies le plus souvent de maîtres italiens des XVIe et XVIIe siècle ou originaux d'artistes lyonnais de renom tels Daniel Srrabat ou Marc Chabry.D'autres œuvres d'art révèlent toute la magnificence retrouvée de l'abbaye des le XVIIe siècle: grande orgue, stalles du chœur, maitre -autel abritant la châsse de Saint Antoine l’Égyptien ( les reliques)

Nous ne sommes que trois couples à suivre notre jeune guide fort sympathique .Les visites guidées sont toujours très riches.. mais elles ont des inconvénients aussi : 1, j'ai du mal à me souvenir de tout ce qu'elle nous racontera;2, j’ai également du mal à prendre des photos ,je trouve malpoli  de ne pas regarder la personne qui parle..et 3 les photos seront interdites dans le "trésor" (4), mais on ne regrette pas d'avoir pris la visite guidée puisque ce trésor n'est accessible que lors de ces visites

C'est dans la sacristie de l’église, aux boiseries de noyer et de chêne d’Hongrie, que l'on peut admirer le trésor des Antonins, pillé durant les Guerres de Religion et en partie reconstitué à al fin du XVIe siècle.On peut y vois le très célèbre Christ du XVIIe siècle sculpté dans l'ivoire, une série de bustes-reliquaires de la même époque, en bois argenté et doré, plusieurs reliquaires de martyrs issus des catacombes de Rome, des calices, des ciboires, des chandeliers..mais aussi quelques instruments de chirurgie ayant servi aux hospitaliers et de somptueux antiphonaires.De riches ornements liturgiques du début du XVIIIe siècle, tissés de fils d'or par les Canuts de Lyon, sont conservés dans un remarquable chapier aux sept tiroirs semi-circulaires.D'autres tableaux, gravures et objets agrémentent les sacristies..Le trésor de l'église abbatiale de Saint Antoine est considéré comme l'un des plus importants reliquaires de France

 

 pour mieux comprendre qui était Saint Antoine ( l’Égyptien ou Le Grand) je vous conseille de lire cet article ici. On le reconnait car il a entre ses mains un livre et un bâton , un "tau" , à ses pieds un cochon  et pour cette église et son trésor cet autre article ici

je vous laisse regarder ces quelques photos de piètre qualité..

 

Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg
Saint-Antoine l'Abbaye,   2nde partie : l'église abbatiale,le Faubourg

 Après la visite de l'église nous avons poursuivi en descendant dans le Faubourg (8)

 Maison de la Cure: abritait l'office de la cure au XVIe siècle

 Maison de ville:au XVIe siècle, cette maison était destinée aux assemblées présidées par les consuls de la ville mais aussi à l'enseignement

Le Gros Mur ( 7)  : construit au XVe siècle et renforcé au XVIII e siècle "Le Gros Mur" soutien le terre-plein sur lequel repose l'église et le parvis.Il assure à la fois une fonction défensive ( rempart) et une fonction urbanistique (soutènement). Il subsiste quelques pans de mur d’enceinte d'environ 350 mètres érigée au XIVe siècle.

  la Porte de Lyon ou Porte de Martel (7):Huit des neuf portes fortifiées qui servaient de péage ont été détruites pendant les Guerres de Religion.Seule subsiste le porte de Lyon sous le Gros Mur.Au XVIe siècle elle avait pour nom celui d'un seigneur des lieux , François du Martel.Elle est mentionnée en 1758 comme porte de Lyon

Fontaine de la Pisse Vielle

Nous arrivons dans le Faubourg ou Bourg du Château ( 8):en dehors de l'enceinte se trouve le faubourg.Ancienne combe du château féodal érigé au XIe siècle, le bourg du château ou faubourg marque le début du peuplement à Saint-Antoine.Développé le long des murailles, traversés par un cours d'eau, ce quartier populaire au Moyen-Âge s'articule autour de ruelles et d'impasses, de cours et de jardins.Les artisans travaillant le cuir( tanneurs, peaussiers, selliers) étaient installé près du cours d'eau "Lyotan" à l'écart du bourg, en raison des désagréments causés par leurs activités.La colline abritant aujourd'hui le cimetière était celle sur laquelle était construite le château du baron Jocelyn;, détruit au XVIIe siècle.

Emplacement de l'Auberge de la Croix Blanche:mentionnée en 1400, elle appartenait aux religieux de l'abbaye.En 1585, elle était tenue par un dénommé Caffiot et accueillait de nombreux notaires lors de la signature d'actes.Non loin se trouvait le "logis du Lion" ou "l'auberge du Lion d'or" dont le propriétaire au XVIe siècle était "honnorable Eynard Brun"

Le faubourg est constitué des maisons les plus anciennes du village.Autrefois isolé du bourg par la porte du Sablon et

la porte Guerce ( son emplacement ; aujourd'hui disparue) on peut encore y voir des maisons en galets,

ou torchis, voire les deux,

elles sont souvent mitoyennes et possèdent une grande surface intérieure.

 Place de la Motte aux Bois:Le premier toponyme de le "Motte aux Bois" ou " Motte forestière" trouve son origine dans l'environnement naturel de l'ancien bourg, au cœur d'une région particulièrement boisée.C'est à la fin du XIe siècle que le village fut placé sous le vocable d'Antoine l’Égyptien lorsque les reliques du saint arrivèrent e, Dauphiné."Saint-Antoine en Viennoisé du nom de l'ancienne province ecclésiastique, sont autant de déclinaisons, un temps oubliées sous la révolution pour l’appellation profane de la "Motte Furan"

 Place du Grand Four: c'est sur cette place que se trouvait en 1691 le grand four banal de l’abbaye où les habitants du bourg devaient cuire leur pain.Un autre four appelé petit four banal existait dans le faubourg

 Goulet de la Symeise: servait autrefois à monter les tonneaux de vin jusqu'à l'abbaye d'où son nom ( la symeise était une mesure de vin)

 Place du Tripot: cette place mentionné au XVIe siècle accueillait le tripot, enclos aménagé pour le jeu de paume.

On va s’arrêter là pour aujourd'hui..et j'essaierai de revenir demain pour la suite..

 Je vous souhaite encore une belle journée..enfin pour ce qu'il en reste..

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
J'ai beaucoup aimé toutes les peintures encore présentes dans l'église.
Bonne soirée, bises. =mireille63=
Répondre
B
Tu m’épates toujours avec tes articles hyper documentés !
Il existe des maisons en galets dans l’Ardèche et la Drôme . Auparavant on faisait avec ce qu’on avait sous la main.
Bonne soirée. Gros bisous
Répondre
A
Jolie balade encore une fois.
Et le trésor est un vrai trésor !!
Répondre
D
Qu'elles sont belles toutes ces vieilles pierr.
Répondre
L
Je ne suis pas fan des visites guidées mais pas forcément pour les mêmes raisons. Marcher à l allure des autres n est pas mon truc.
J espérais voir le parvis de l'église que j ai photographié avec nos 2 chiennes attendant ssagement notre retour.
Tes photos de statues sont belles... commd quoi tu y arrives quand tu t appliques. Lol

Gros bisous
Répondre
S
Merci pour ce beau reportage; l'église abbatiale est très belle, la maison en galets surprenante par sa taille, le four banal s'appelle ainsi car les villageois qui allaient faire cuire leur pain, payaient un droit appelé "banalité", et le four s'est appelé four banal, c'est une guide qui nous l'a dit, nous étions dans l' Aveyron, je ne sais pas si c'était le même nom partout ! bises
Répondre
H
encore une belle balade. Bisous
Répondre
O
Jolies photos. Je n'ai pas eu le temps de lire toutes les explications, je reviendrai ultérieurement. Bises, bonne soirée !
Répondre
H
Merci encore une fois pour cette promenade dans un village que je ne connais absolument pas...
Répondre
O
Toujours aussi belles, tes photos.
Bisous
Répondre
L
Comme toi, j'apprécie beaucoup les visites guidées..
Cette egile à des espaces superbes malgré les proportions...
Quelle taille la maison en galet..
Merci pour cette jolie et dense visite
Bisous
Répondre
U
Merci beaucoup Evelyne ! Encore un article très intéressant et agréable !
Je ne connaissais pas du tout cet endroit ! J'ai un coup de cœur pour les fresques de l'église, celles où les taches font l'effet de gros flocons de neige tombant sur les personnages... l'angelot musicien, en particulier, m'a charmée.
merci pour tout cela ma chère Evelyne.
Bonne fin de journée et bon début de semaine !
Répondre
N
J'adore!!!
Répondre