Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 06:39

 Bonjour à tous.. et bon début de weekend,

 Comme proposé hier , nous retournons à Châtillon-sur-Chalaronne pour la suite de la visite ..toujours en suivant le circuit.Les sources sont du circuit ( en italique ) et du Guide Vert Lyon & sa Région

Nous voici arrivé au

10.Pont de la Piétannée

Très beau fleurissement en été , il fait partie des nombreux ponts qui traversent la Chalaronne.Il conduit au vieux quartier pittoresque de la Piétanée, aux ruelles tortueuses et aux maisons à encorbellement.Se nombreux ponts au dessus de la Chalaronne valent à Châtillon le surnom de "Petite Venise de la Dombes"

11.Le Grenier à sel

 Les greniers à sel ont été créés en 1342, en même temps que la gabelle.Ils permettaient d'entreposer le sel de gabelle et servaient également de tribunaux pour les petits litiges liés à cet impôt.A coté des greniers à sel, il y avait également des "chambres à sel" qui étaient de simples lieux de vente du sel.cette maison , dont certaines poutres sont datés de 1386, en font la plus ancienne de la ville.Pourtant, elle ne devint grenier à sel qu'en 1772 par ordre du Fermier Général Receveur de la Gabelle , sieur Dangeville

12. Ancien Hôpital et Apothicairerie

 Construits au XVIIIe siècle, l'ancien hôpital abrite un patrimoine hospitalier de premier ordre, notamment une apothicairerie.cette ancienne pharmacie conserve une collection de 120 pots en faïence de Meillonnas datant de 1814.Le triptyque "La Lamentation " conservé à la tisanerie , fut peint en 1527

Les bâtiments sont devenu Centre culturel de la Dombes

nous n'avons pu visiter que les jardins en extérieur  ,les bâtiments étaient fermés et aucune visite n'était prévue, dommage

Puis nous sommes montés vers les

13.Vestiges du Vieux Château

 Construit en l'An 1000, il est le berceau de la ville de Châtillon.Après une première construction assez moderne, les seigneurs successifs en ont fait une des plus importantes ^places fortes du Duché de Savoie.En 1598, Henri IV, roi de France, déclare la guerre à la Savoie.En 1601, Châtillon revient au Royaume de France, un grand nombre de châteaux sont démantelés, dont celui de Châtillon.Seule subsiste l'enceinte avec sa porte en ogive et les bases de quatre des sept tours

nous n'avons pas pu y pénétrer mais avons fait le tour des remparts

 Nous sommes revenus pour déjeuner sur le bord de La Chalaronne dans le restaurant La Gourmandise.

La Chalaronne est un cours d'eau de la Dombes long de 52 km .C'est un affluent de la rive gauche de la Saöne qui traverse entre autre Châtillon-sur-Chalaronne. La pêche y est autorisée et l'aménagement de certaines de ses berges lui donne un côté agréable

 Après le repas nous sommes aller visiter l'Arboretum qui se situe à l'extérieur de la cité ( environ 1.5 km à pied)

 Ce site d'une superficie de 12 ha a été créé à l’initiative d'un homme passionné par les différentes espèces d’arbres, de fleurs, arbustes et fruitiers, Henri Navel, arboriculteur de métier.Il est découpé en plusieurs zone plantées de 252 espèces d'arbres dont 343 arbres remarquables ou rares.Le site est complété par une structure unique dans la région, le rucher pédagogique qui a permis à Châtillon-sur-Chalaronne d'être la première ville mellifère de France.

 

Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie

 Plusieurs personnages ont marqué l'histoire de cette cité médiévale :

-La Duchesse de Montpensier ( reconstruction des halles)

-Adrien Gallet : Capitale mondiale du casque de pompier

-Jean Tarrit :sculpteur du "Saint Sébastien" ( dans l’église)

-Jeanne Baret 

et Philibert Commerson

Philibert Commerson vit le jour à Châtillon- sur-Chalaronne en 1727.Botaniste royal, il accompagna le comte de Bougainville dans son expédition autour d'un monde ( 1766-1769) et rapporta du Japon un arbrisseau ornemental qu'il baptisa "hortensia";

hommage possible d'un amoureux transi à Nicole-Reine Lepautre, femme de l'horloger, qui portait dans ses prénoms celui d'Hortense

L'Hortensia est découverte à l’ile Maurice lors de son voyage .Ce médecin et passionné de botanique a également rapporté le "bougainvillier". Nommé à l'Académie des Sciences en 1773, il mourut cette même année à l'île de France sans avoir revu Châtillon.Ce grand botaniste, très en avance sur son temps, a formé sa gouvernante, Jeanne Baret, pour qu'elle devienne botaniste malgré l'interdiction, à l'époque, pour les femmes, d'être scientifiques.

La visite "guidée" et commentée  est terminée.. à présent place aux photos de détails..juste pour le plaisir..

des bâtiments

des ponts et berges de la Chalaronne, fleurs 

des détails

 des peintures trompe l'oeil

Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie

 Nous avons beaucoup aimé cette ville et elle mérite vraiment tous ses labels, nous regrettons de ne pas avoir pu visiter le Musée Traditions et Vie ( momentanément fermé), l'ancien Hôpital , sa chapelle l'ouvroir et surtout l'Apothicairerie .Il faudra qu'on y retourne en attendant un clic sur ce site  ici pour en avoir un aperçu

 Je vous retrouve très vite pour une autre visite, un autre lieu ..très bon weekend à tous!

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
un joli village, merci pour les photos et les explications !
Répondre
M
C'est effectivement une très jolie petite ville de la région de la Dombe, je l'ai visitée il y a trois ou quatre ans avec beaucoup d'intérêt et de plaisir.
Belle soirée, bises.
Répondre
V
une seconde partie de visite superbe;
bisous
Répondre
C
Va savoir pourquoi, cette seconde partie de la visite me plaît beaucoup plus !
Pérouges étant également situé dans la Dombes, j'imagine que ces deux villages ne sont pas si loin l'un de l'autre ...?
Même si je sais que la Dombes est étendue.
Belle soirée, gros bisous.
Cathy
Répondre
L
Voilà une bien jolie visite Evelyne ! Dès la première photo, le ton est donné, ce pont est magnifique, les maisons à colombages, le grenier à sel, j'aime tout. Tes photos sont magnifiques et merci pour les infos sur les hortensias, je l'avais déjà lu peut-être même chez moi !!
J'adore aussi les enseignes, les portes anciennes.... Merci du partage et gros bisous pour un bon week-end.
Lylou
Répondre
D
Merci pour ces biens jolies découvertes.
Belle après-midi.
Répondre
L
Quel bonheur ton reportage, toutes ces photos, ces détails....
Et tu as apporté une pierre à l'édifice de mon amour pour les hortensias ????
Bon week-end
Bisous
Répondre
S
Bonjour
Je me suis régalée devant de beau reportage, j'ai aussi regardé la vidéo très intéressante sur l'apothicairerie, merci; bises et belle journée
Répondre
S
Tous les détails sont remarquables. Encore faut t'il les voir ! Heureusement tu as l'oeil , l' appareil pour les photographier afin de partager avec nous....Toujours un grand merci . Amicalement Sonia
Répondre
H
Très jolie visite. Et puis, au moins, maintenant, je sais d'où vent le nom de l'hortensia : merci à toi et à Philibert Commerson !
Répondre
P
Ce fut une visite merveilleuse et j'ai eu plaisir à t'accompagner. Merci beaucoup, Evelyne.
Gros bisous et bon week-end.
Répondre