Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 07:02

Bonjour à tous;

 Revenons à Saint-Jean-de-Maurienne et poursuivons notre parcours découverte.On s'était arrêté au point 7 ( pour le plan vous le trouverez sur l'article d'hier ici)

8.La Maison Diocésaine

Un portail Renaissance orne un bâtiment qui , lui, date des années 1930!

A l'origine , ce portail ornait l'ancien Collège Lambert situé avenue du Mont-Cenis, il a ensuite été installé sur la maison Diocésaine.

façade de style baroque de la chapelle de l'ancien couvent des Bernardines devenu collège Saint-Joseph ( 1623)

9.Place du Marché

La place du marché actuelle a un aspect très contemporain ( la marché n'a plus lieu sur cette place).

image du net 

Historiquement la place du marché était le point d'entrée naturel depuis la vallée de l'Arvan et constituait ainsi le lieu idéal pour les rencontres commerciales.La rénovation totale du quartier ans les années 1960 a bouleversé sa physionomie.Aujourd'hui on y retrouve l'Espace Culturel( archives municipales et médiathèque) Ce bâtiment construit par l’architecte Nicolas C3. Guillot et inauguré en 2009 a été conçu comme "une ode à la montagne, aussi abstraite qu'un gros sérac qui aurait dévalé des sommets pour terminer sa course sur la place du village" ( j'ai "oublié" de le prendre en photo il n'est pas facile à prendre ) 

le bâtiment représenté sur la photo ancienne est encore présent Les fenêtres sont surmontées de paniers remplis d'outils correspondants à des corps de métier

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

10.La rue Borcière

Petite rue qui était l'axe principal dans le sens est-ouest difficile d’imaginer des voitures dans cette rue  En 1832 est ouverte la rue de la république qui va créer un nouvel axe de circulation

10.Rue de la République dite aussi "rue des portiques"

Avec ses grands portiques, la rue est bordée de boutiques.

Elle est inspirée par l’architecture néoclassique, à la mode à cette époque à Chambéry ou Turin ( François Justin, l'architecte de cette rue est aussi celui qui a créé celle de Chambéry) Elle est l'un des symboles de la ville La construction de la Rue de la République a maintenu la circulation en ville et l'activité commerciale.

12.Rue piétonne Saint-Antoine

Cette rue est une des plus typiques de la ville.dans le prolongement de la rue Bonrieux elle est l'entrée depuis Chambéry.

Au début du siècle elle était parcourue par des chevaux, bœufs,etc.Elle était bien encombrée..Elle comprend de nombreuses étables et "choppes: certains grands porches existent encore.Elle tient son nom d'une ancienne chapelle aujourd'hui disparue, consacrée à Saint Antoine de Padoue

 Au fond d'un passage un oratoire dévolu a ce saint en perpétue le souvenir

 de nombreux détails m'ont beaucoup plu dans cette rue

 

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

13.Place du Forum

 construite dans les années 80 à la limite du centre historique, le lieu était occupé précédemment par des terrains de sport.Grande place piétonne de la ville, elle est typique de la période Mitterrand et reprend le principe des portiques

14. Le Théâtre Gérard Philippe

Inauguré en 1934, ce théâtre répond au manque important d’infrastructures de l'entre deux-guerres.Nous sommes en effet dans un période de forte croissance démographique, due notamment au développement des l'industrie.ce bâtiment servira en premier lieu de salle des fêtes, de salle de bal et de cinéma.En 1976 il sera converti en théâtre avec une capacité de 320 places.Ce théâtre a fait l'objet d'une rénovation récemment et propose une programmation riche et variée tout au long de l'année

 Là s'arrête le parcours découverte de Saint-Jean-de-Maurienne

Nous sommes revenus à notre point de départ c'est à dire au Palais Épiscopal ou Ancien Évêché  nous avons monté l'escalier et visité le Musée des Costumes , Arts et Traditions populaires pour y admirer les  costumes ; les meubles..etc.. un gros coup de coeur pour les châles.., les broderies.. les tissus..

Le Grand Salon est un exemple remarquable du baroque "civil" en Maurienne.Le musée abrite une collection très riche des différents costumes portés par les femmes des villages de Maurienne, ainsi que d'intéressantes colletions d'archéologie, d'art religieux et populaire; et la belle maquette restituant le grand clocher ( du XIe siècle) avant la démolition révolutionnaire de ses hautes flèches

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

pour terminer nous avons fait un arrêt au musée de l'Opinel, mon mari était curieux..et je n’ai pas été déçue même si il y a beaucoup de machines. j’ai aimé la façon de présenter l'histoire de cette famille, pour en savoir plus un clic ici)

 Le couteau savoyard a son musée : présentation filmée de la fabrication et exposition d'anciens couteaux dans l'ancien atelier de fabrication

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

Mon mari s'est choisi un couteau avec tire-bouchon et pour moi un petit couteau de cuisine pour couper mes légumes pour la soupe!!

Après avoir fait les services ( gratuits) nous avons préféré ne pas rester sur le parking pour camping-car, les odeurs étaient trop " incommodantes".. on a donc poursuivi notre voyage.. Ce que je vous raconterai une prochaine fois.

Saint-Jean de Maurienne n'est peut-être pas la plus jolie ville que nous avons visitée , mais elle vaut le détour ,les travaux engagés témoignent de l’intérêt de la municipalité pour son patrimoine.

 Très bonne fin de semaine à tous..Prenez bien soin de vous!

A la semaine prochaine

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
La ville est très intéressante avec quelques bâtiments un peu art nouveau, j'aime assez.
Le musée m'aurait beaucoup plus, c'est totalement ce que j'aime lorsque je me balade, retrouver les coutumes du pays. Et puis là en pays du couteau Opinel, une raison supplémentaire pour s'intéresser à cette manufacture locale si connue et reconnue.
Belle soirée, bises. =mireille63=
Répondre
J
Je ne connais pas du tout cette ville... alors, merci pour la découverte !
A bientôt.
Répondre
S
Magnifiques photos ! =^..^=
Répondre
L
J'ai regardé tes photos avec intérêt et j'irai peut-être un jour visiter St-Jean. Le souvenir que j'en gardais jusqu'à présent ce sont les hauts fourneaux, qui jetaient leurs lueurs rouges dans la nuit noire quand nous passions pour monter en station.
L'opinel est dans la cave... Je ne veux pas de cet "outil" dans ma cuisine ;-)

Eh eh tu as commenté avec ton téléphone ... lol

Gros bisous et bonne fin de semaine.
Lavandine
Répondre
C
Je crois que mon mari se serait également fait plaisir avec un Opinel !!!
Pour ce qui est de Saint-Jean de Maurienne mon avis est un peu mitigé, mais il en faut pour tous les goûts, n'est-ce pas ...?
Coup de ♥ quand même pour la peinture murale avec le cheval et la cariole.
Belle soirée, gros bisous.
Cathy
Répondre
B
Ah ces châles brodés ! De petites merveilles. Je comprends l’attrait de ton mari pour la maison Opinel. Le mien en aurait fait de même et comme toi j’aurais apprécié.
Prends soin de toi aussi. Bon week-end. Gros bisous
Répondre
L
Sympa les enseignes... Et que dire de tous ces costumes.....
Bisous
Répondre
H
Merci pour la visite même si je n'ai pas été aussi "emballée" que d'habitude. Bises
Répondre
H
Merci pour la suite de ce voyage. Bisous
Répondre
V
merci pour la visite !!
bisous
Répondre
C
Merci pour la suite de votre voyage à Saint-Jean de Maurienne - j'ai adoré ce village dont je n'avais jamais entendu parlé - je me réjouis de savoir ce qu'à été votre prochaine étape - j'adore tes récits - bisous et bon vendredi.
Répondre