Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 07:40

Bonjour,

 Et si on continuait notre voyage à travers la France en camping-car?

Nous avons quitté Bonneval-sur-Arc pour rejoindre Saint-Jean de Maurienne.Cette ville fait partie du guide "Les 100 plus beaux détours de France"elle se situe en Savoie (73) Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Au cœur de la plus longue vallée transversale des Alpes, Saint-Jean de Maurienne est le berceau de la dynastie de Savoie, capitale épiscopale depuis qu'au VIe siècle une légendaire sainte Thècle apporta les reliques de saint Jean-Baptiste: la ville leur doit son nom et son blason, une main bénissant

(pour plus de précision sur la légende de sainte Thècle un clic ici)

A l'Office de Tourisme situé dans l'Ancien Évêché, en face de la Cathédrale , on nous confie un guide avec un parcours découverte qu'on suivra point par point. Il y aura 14 points je vous propose les 7 premiers pour aujourd'hui: les explications en italiques proviennent de ce guide et d'autres renseignements du Guide Vert; vous n'êtes pas tenu de tout lire.. pour moi cet exercice de "recopiage" m'aide à mieux comprendre ce que l'on a vu même si on a lu et relu tout au long de la promenade en suivant le plan et les explications

plan

1. Le Palais Épiscopale ou Ancien Évêché

Idéalement placée sur la route de l'Italie, la ville s'est développée à la confluence des rivières de l'Arc et de l'Arvan.Le palais des évêques a , tout au long de son histoire, accueilli les princes de Savoie, qui y faisaient une halte.Modifié au fil du temps; il est un bel exemple d'architecture de style baroque

L'escalier monumental ne manque pas de rappeler ceux des plus beaux palais de Turin, deux volées de marches symétriques de chaque côté d'un couloir pour une mise en scène très baroque: on s'y croise et on s'y fait voir! Cet escalier mène aujourd'hui au Musée des costumes, arts et traditions populaires. ( on le visitera dans l’après-midi)

2.La place de la cathédrale

A partir du Moyen-âge et jusqu'au XIXe siècle, le quartier autour du Palais épiscopal était un quartier clos entièrement dédié à la vie religieuse.Il se composait de bâtiments religieux mais aussi des habitations des chanoines ( dignitaires ecclésiastiques)( elle est actuellement en travaux  , c'est aussi un parking pas très photogénique)

3.Église Notre-Dame et le Grand Clocher

La tour est le Grand clocher de l'église Notre-Dame.Elle était surmontée d'une flèche qui doublait sa hauteur ( près de 80 mètres), la rendant visible à des kilomètres à al ronde.Abattue en 17894 sur ordre des révolutionnaires français, la flèche tomba en détruisant du même coup une partie de l’église Notre dame.Une rue sépare désormais l’église de son clocher.l'église Notre-dame forme , avec la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, un ensemble liturgique cohérent: on parle d'église double

 cette église de style romane est en travaux, de vilaines bâches la cachent , d'ailleurs nous ne l’avons pas tout de suite trouvée!j’étais très déçue de ne pas pouvoir la visiter ( lire l’article ainsi que la vidéo ici)

4.La Cathédrale  Saint-Jean-Baptiste

La première cathédrale a été construite au VIe siècle autour des reliques ramenées par sainte Thècle.Lieu de pèlerinage, elle a été reconstruite au XIe siècle et agrandie au XVe .Le porche d'entrée n'est pa du tout du même style et surprend souvent les visiteurs ( il date de 1771, de style néoclassique): on y trouve un tombeau représentant Humbert aux Blanchesmains, Ier comte de Maurienne et fondateur de la Maison de Savoir

A l'intérieur de la cathédrale les stalles gothique du chœur sont toutes différentes :43 stalles hautes et 39 basses sont l’œuvre du sculpteur genevois Pierre Mochet qui y travailla pendant quinze ans.Sur les dossiers sont figurés les saints.

  les photos ne sont pas géniales.. je n’ai pas voulu utiliser le flash ,donc beaucoup de photos floues mais toutes ces sculptures m'ont fascinée

 

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

 d'autres détails dans cette cathédrale.

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

par une petite porte on accède au cloître

Du XVe siècle ( 1450) il est conservé entier avec ses arcs d'origine en albâtre du pays.

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

du cloître on accède par un escalier à la crypte du début de l’art roman qui s'étend sous le chœur .. ouverte uniquement lors des visites guidées..

La crypte est formée de deux grandes salles à trois nefs.cette église primitive du XIe siècle a conservé ses chapiteaux où apparaissent encore de naïve sculptures C'est ici qu'est exposé le reliquaire des doigts de saint Jean-Baptiste avant la construction du chœur gothique

avec regret nous n'avons pas pu la voir..mais quelques photos visibles sur le site ici

5.La Tour de la Correrie et le Tabellion

Les bâtiments en cours de rénovation car devenus vétustes comportent une tour dite de la Correrie qui date du XIVe siècle et où la justice était rendue.Cet îlot urbain bien mal en point est nommé le Tabellion du nom de l'administration qui y siégeait au XIXe siècle.Le tabellion est un bureau d'enregistrement notarié mis en place à la fin du XVIIe siècle

6.La Mairie et la Sous-Préfecture

La mairie est du même style que la sous-préfecture.Le bâtiment a deux fonctions avec chacune sa façade: une pour la mairie et une

pour le tribunal ( aujourd'hui maison du droit et de la justice.Suite à l'annexion de la Savoie à la France en 1860, la  construction d'une sous-préfecture devient autant une nécessité qu'un symbole politique.3Ce sera fait dès 1865!On choisit un style français impérial bien distinct du style turinois qui prévalait jusqu'alors

8.Panorama

La rue Chevalier Ducol longe le jardin de la sous-préfecture , le collège saint Joseph et le Parc du Clos Carloz Cette rue est surnommée par les habitants le passage des amoureux; à l'abri des regards il est le lieu où les promis se retrouvent.

De la rue Marcoz un panorama sur la ville et la vallée de gauche à droite

Le Grand Châtelards ( 2143m) La Croix des Chevrotières ( 1532m) le Grand Coin (2730 m) La Cime de Lancheton (2419m) et La Croix des Têtes dite aussi les Mammelles de Beaune ( 2492m)

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

Je vous retrouve très vite pour la suite de la visite de Saint-Jean-de-Maurienne

 Très bonne journée à tous

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Belle visite, j'ai beaucoup aimé le cloître avec son jardin tout en vert et rouge, et la montagne à laquelle il semble adossé ; sûre que c'est un lieu où l'on doit se sentir bien, en sécurité, je veux dire que l'on doit pouvoir s'y ressourcer, même pour quelques instants. Belle soirée, bises. =mireille63=
Répondre
S
Magnifique promenade et comme toujours de superbes photos pour nous régaler les yeux !
Bon dimanche =^..^=
http://soleildeviecreas.canalblog.com/
Répondre
C
Bon je dois t'avouer que de tout ce que tu nous as montré ça n'est pas du tout l'endroit que je préfère.
Mis à part le cloître peut-être mais là je ne suis pas objective ... je les aime tous !
En tous cas merci pour la visite !
Belle soirée, gros bisous.
Cathy
Répondre
Y
Dois je te lasser l'arobase de mon blog?
Tu dis ne pas tous les avoir, avec ce nouveau système de chez over-blog.
Là, je savoure les parties boisées de l'église cathédrale.
Les stalles, et les petits animaux qu'on voit bien malgré la faible luminosité.
Les " miséricordes ", ces décorations. Les moines et autres s'appuyaient dessus, pour avoir l'air debout, mais une façon de se reposer lors d'un long office.
Saint Jean, j'y suis passé en vélo rando cyclo, et monté au col de la croix de fer.
Venant du galibier valloire, col du télégraphe. Cette descente avait été refaite à neuf, freinages tardifs, et on doublait les voitures qui volontiers nous laissaient passer. Année 1979. Ça remonte, et souvenirs presque intacts.
Dont les aiguilles d'Arves vues en 1980, que je te citais récemment. As tu vu la photo en pièce jointe?
Avec toi, j'apprends Sainte Thècle, jamais entendu. Du coup, je suis motivé.
Bises amicales. Et bravo pour tes billets toujours si bien documentés. Yann
Répondre
C
Quelle belle ville que je ne connaissais pas du tout - merci pour ces partages, mais je me demande si tu reçois mes commentaires - j'ai des soucis avec over-blog. Bisous et bonne journée.
Répondre
S
Belles photos de cette ville encaissée, très polluée par les usines aux alentours, mon frère a habité dans un petit village situé à 1/2 heure de montée après St Jean, de ce fait nous ne nous y sommes jamais arrêtés, en allant le voir, Je suis étonnée des beaux bâtiments qui sont à visiter, les stalles et vitraux de la cathédrale sont magnifiques, le cloître aussi, l'église en réfection va devenir un musée, les paysages qui cernent cette ville sont de toute beauté, comme l'est la montagne quand il fait beau ! à bientôt pour la suite. bises
Répondre
H
On attend la suite avec impatience, alléchées que nous sommes par ce début...
Répondre
C
de belles photos !!!
Répondre
L
Comme Lavandine, je n'avais que des échos négatifs de cette ville, où la pollution de l'air bat des records...
Tu nous fait découvrir un bien beau lieu, malgré le passage des révolutionnaires..
Bisous
Répondre
L
Toujours
à voir
Répondre
L
Tiens il a quand même qq chose a voir à st jean.
Mon mari m a toujoyrs dit que ct moche.
Je fais vite car je suis chez le kiné ..
Gros bisous.
Lavandine
Répondre