Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 août 2022 4 11 /08 /août /2022 14:08

Bonjour à vous qui passez par là..

Vous connaissez sûrement le film "Le jour le plus long", et également le village de Sainte-Mère-Eglise première commune libérée dans la nuit du 5 au 6 juin 1944..Nous avions bien envie de le découvrir même si la seconde guerre mondiale n'est pas la période que je préfère de notre Histoire.. Le débarquement est omniprésent dans la région "Est" du Cotentin. Déjà Carentan nous avait mis dans l'ambiance

Nous avons passé un agréable moment sur le camping même si les "voisins" ont été fort bruyants.Ce mardi matin nous sommes descendus au village récupéré le plan du village , j’ai préféré acheté un petit guide  qui reprend chaque point et toute l'histoire de ce village. Je ne recopierai pas tout le texte ..juste quelques explications..

 plan du parcours historique jalonné de 15 panneaux

 1.La Pompe sur la place

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, dans le parc de la Haule , une villa brûle.Les pompiers essaient en vain de maîtriser l'incendie, le tocsin sonne, la cloche appelle la population à  l'aide.Bientôt hommes et femmes habillés en hâte se passent des seaux d'eau de main en main.On fait la chaîne depuis la vieille pompe du marché à veaux.Le couvre-feu a été levé.Une cinquantaine de soldats allemands sont là aussi, armés de fusils

 L'église

Elle fût commencée au XIe siècle en style roman.Mais dans ces périodes lointaines, le temps n'importait pas.Aussi l'église s'acheva près de quatre siècles plus tard, en style gothique.Elle est surmontée d'un clocher dit"à bâtière"

Le 6 juin 1944 des soldats Allemands trouvèrent refuge dans le poste d'observation qu'ils y avaient installé.Les Américains mitraillèrent l'église.Des impacts sont encore visibles autour des abat-sons et à la partie supérieure de la nef.A l'intérieur, deux vitraux commémorent la nuit du 6 juin 1944

 édit du 12 août

Lavandine et Véro dans leur commentaire n'ont pas vu le parachutiste accroché sur l'église

Je rajoute donc l'histoire de John Steele:

 Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, John fut atteint à la jambe par éclat d'obus.Il ne pouvait plus contrôler son parachute et atterrit finalement sur le clocher de l'église aux alentours de 1h00 du matin.John se balançait et tentait de se libérer de son parachute tandis que sur la place, tout autour de l'église, la bataille faisait rage.Il resta suspendu 2 heures et fut décroché par les allemands, en poste sur le clocher.Prisonnier, il s'évada peu de temps après

 Il n'était pas de ce côté de la place mais de l'autre côté mais pour mieux le voir le mannequin le représentant a été fixé de ce côté

Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"

A l'intérieur, deux vitraux commémorent la nuit du 6 juin 1944

Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"

2.Fontaine Saint-Meen

Né en Angleterre vers la fin du Vie siècle, Saint-Méen vint dans la région voir Saint-Marcouf.Ayant eu soif, il aurait frappé la terre de son bâton et une source aurait jailli à cet endroit.Elle ne fut jamais tarié

Au matin du 6 juin 1944, de nombreux civils trouvèrent refuge en ce lieu au creux du fossé

A côté de la fontaine et de  la statue de Saint-Méen ,un joli lavoir et une petite mare avec des miliers de grenouilles qui coassaient

Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"

3.Les cimetières

A proximité du stade actuel, une stèle signale l'existence d'un cimetière Américain.Il s'agit du"US Cemetery n°1", premier cimetière Américain créé en France.Un deuxième cimetière fut ouvert de l'autre côté du village, et un troisième au su du bourg de Blosville.En tout 14000 soldats Américains furent inhumés dans les 3 cimetières.En 1948, les dépouilles de la plupart de ces soldats retournèrent aux USA.

4.La maison brûlée le 6 juin

Sous cette coupole en forme de parachute sont réunis de nombreux souvenirs, documents et photos.La visite comprend notamment un planeur WACO, un avion DOUGLAS C47 ayant participé au débarquement et un audiovisuel

 Nous n'avons pas visité ce musée

Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"

5.La Borne romaine

Cette borne posée sur un chapiteau romain retourné est un vestige des voies romaines qui traversaient le Cotentin.Plantée à quelques carrefours importants, elle vit peut-être passer les chevaliers de Guillaume le Conquérant et les catapultes se dirigeant vers les plages pour s’embarquer vers l'Angleterre.

6....et dans les jardins

Cliff MAUGHAN tombe dans le jardin d'une maison privée, à côté du presbytère où loge un lieutenant Allemand.Mis en joue par celui-ci, il ne doit son salut qu'à l'intervention du propriétaire de la maison.3L'Allemand se contente de le faire prisonnier mais, constatant bientôt l'ampleur du parachutage, se rend à son tour à l'Américain.ce n'est que 40 ans plus tard que Cliff MAUGHAN reviendra sur le lieu de son exploit

7.Rue du général de Gaulle

Un obus a éclaté: des civils tués.Des parachutistes accrochés dans les marronniers et les tilleul de la ville

8.Monument signal

Monument édifié en l'honneur de la 82e et 101e division aéroportées

9. Au matin du 6 juin

Les parachutistes occupent la ville libérée..le plus dur reste à faire.Chaque année Sainte-Mère-Eglise commémore le 6 juin

10. L'arrivée des tanks

Le matin du 7 juin, au loin, la terre grondait.Puis le grondement devint plus distinct, des bruits métalliques s'y  mêlèrent et le tout se transforma en un roulement ininterrompu.Les chars arrivaient!A toute vitesse, ils tournèrent au carrefour et montèrent au point le plus menacé:La Colline de Cap de Laine.Quelques secondes plus tard leurs canons décidèrent de la bataille.La contre attaque Allemande venant du Nord était stoppée

11. De rudes combats

le carrefour central en 1944, considéré comme lieu stratégique, la rue de Verdun

12. La Fière

13.La Borne "O"

Cette borne est le point de départ de la voie de la Liberté qui se termine à Bastogne en Belgique

Sa couronne de 48 étoiles représente les 48 états des États-Unis en 1944.En son centre, le flambeau de la liberté sortant de la mer, prend pour modèle celui de la statue de la Liberté de New-York.

14.Le 1er drapeau américain

Le matin du 6 juin à 4h30, le Lieutenant Colonel KRAUSE, commandant le 3 bataillon du 505e régiment, déploya un drapeau Américain.Il traversa la place, marché jusqu'à la Mairie et fixa le drapeau au dessus de la porte.Il n'y eut aucune cérémonie.Sur la place la bataille était terminée.La bannière étoilée flottait sur la première ville libérée de France.ce drapeau est exposé dans le hall de l'Hôtel de Ville.

De nombreux tableaux avec des photos d'époque nous racontent ce qui s'est passé ce 6 juin 1944 , il est parfois compliqué de prendre en photos des lieux qui ont changé depuis forcément.

Pour terminer un diaporamas de photos exposées au niveau du marché couvert

Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"
Sainte-Mère-Eglise, le village du "Jour le plus long"

 Sainte-Mère-Eglise reste avant tout un "musée" de ce 6 juin 1944.De très nombreuses boutiques "souvenirs" et beaucoup de touristes anglais et américains.Je dois avouer que à part l'église et le joli lavoir ce n'est pas le village que j’ai préféré..

Je vous souhaite une bonne journée..

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
génial trop bien - merci du partage<br /> et de ce moment d'histoire biz
Répondre
L
Là je l'ai vu à la fois en image fixe et en diaporama. Hier point de diaporama de l'église. J'en suis sûre car en général je me rappelle au moins de 3/4 images. Ce soir je les découvre.<br /> <br /> Gros bisous. Belle journée.<br /> Lavandine
Répondre
N
merci pour ce document tres emouvant de notre histoire ne pas oublier merci merci
Répondre
J
Merci pour ce reportage, belles photos chargées d'histoire <br /> Bon week-end Bises
Répondre
M
Merci pour cet article si documenté ! J'ai vu au moins trois fois le film "le Jour le plus long". <br /> Bonne soirée Evelyne ! <br /> Bisous
Répondre
V
merci de l'ajout, dans la première version, je n'arrivais pas à ouvrir le diaporama de l'église, c'était une photo fixe<br /> cela m'aurait étonnée de toi, que tu ne le mettes pas...<br /> bisous
Répondre
B
C’est un lieu chargé d’histoire. Je ne sais pas si je serais bien à l’aise, surtout au cimetière. En tout cas tu as fait un gros travail de documentation.<br /> Bisous
Répondre
V
merci pour cette visite, faite aussi..<br /> dans mes souvenirs, il y a un parachutiste accroché à l'église ( fort jolie), en souvenir et celui qui y est resté "coincé"le 6 juin, et un restau, piège à touriste qui porte le nom dudit parachutiste...John Steve , Seele ? <br /> mon fils a eu sa grande période 2ème GM, nous avons fait quasi tous les grands sites du débarquement en 2014..!!!J'aime aussi cette ^ériode, mais là, c'était l'overdose !<br /> bisous
Répondre
B
Oui le parachutiste est toujours accroché.. ( on le voit sur le diaporama de l’église) et il s'appelle John Steele. Au départ il était accroché de l'autre côté de l'église mais pur mieux le voir ils ont préféré mettre le mannequin de ce côté de la place
L
Pour moi la visite de Ste-Mère l'Eglise est loin (nous y avons été 2 X).<br /> Je ne vois pas le parachute accroché au clocher de l'église. Peut-être a-t-il été ôté.<br /> <br /> Bonne nuit.<br /> Lavandine
Répondre
B
non non il est toujours présent ( tu peux le voir sur le diaporama de l'église)
Y
Merci pour cette incroyable piqûre de rappel.<br /> Une page si importante de notre histoire, merci de l'avoir évoquée pour nous.<br /> Et je vois le symbole utilisé, dans l'église en vitraux, et dans l'expo sur le planeur.<br /> À savoir, les parachutes.<br /> Et là, le km zéro de la route de la libération.<br /> 14 000 âmes qui reposent ici, même si leur dépouille a été rapatriée.<br /> Parmi les vitraux j'ai cru voir un archange libérateur.<br /> Et dans l'église, le n°6. Un autre chemin de croix, vers la libération de l'espèce humaine, par la résurrection du Christ.<br /> Je ne sais pas si la pointe du HOC est dans ce coin, mais elle vient encore une fois de se briser, à la manière d'une carie dentaire.<br /> On l’avait renforcée pourtant. <br /> Merci au photographe qui a immortalisé les commémorations, avec aussi des images d'époque.<br /> Et merci pour tes lignes chargées d'Histoire.<br /> Amic@lement. Yann
Répondre
C
il en faut pour tous les goûts !!!!
Répondre
C
Encore un tout grand merci pour cette visite que j'ai transféré à mon mari qui est féru d'histoire - gros bisous
Répondre