Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2021 1 13 /09 /septembre /2021 17:20

Très bonne semaine à vous qui passez par là..

 J'espère que vous avez passé un bon weekend..

Nous revoilà encore à Crémieu.. je vous rassure ce sera le dernier article..

 Après le délicieux repas pris sous la Halle ,nous remontons la rue Juiverie

 

l'Ancienne auberge de l’Écu de France (30)  fin XVe siècle

Maison urbaine (31) XVIe-XIXe siècle,fabrique de vêtements

Cet atelier de confection installé dans une ancienne maison urbaine du XVe siècle témoigne de la vitalité de l'artisanat du textile au début du XIXe siècle

croisées et appui mouluré (XV-XVIe siècle)

devanture (XIXe siècle)

 au bout de la rue nous arrivons au début du sentier Saint Hippolyte (33)  nous y "grimpons" 

Du XIIe à la fin du XVIe siècle, Crémieu fut une place forte, seule ville fortifiée appartenant aux dauphins avant 1355.Les deux kilomètres de remparts restant aujourd'hui représentent un témoignage exceptionnel de son rôle militaire

Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie

La colline Saint-Hippolyte est un très ancien lieu de cultes.Un accord entre le Chapitre de Vienne et l'abbaye Saint-Theudère de Saint-Chef valide sur ce site en 1172 la création d'un prieuré de bénédictins.Une enceinte fortifiée de murs et de 11 tours protège le couvent où vivent une dizaine de moine.L’Église dédié à saint Hippolyte est construite sur le sommet

De bien belles vues sur Crémieu, peut-être reconnaissez-vous certains de ces bâtiments découverts dans les articles précédents?

Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie

 Nous redescendons et poursuivons notre visite

Porte du Reclus (32) détruite au milieu du XIXe siècle

derrière l'enceinte, l'existence d'un reclus est authentifié en 1331 par un testament de Jeannette de La Poype contenant un legs en faveur du "Reclus de Crémieu"

Emplacement de l'atelier monétaire (35), milieu du XVIe siècle

 Porte Neuve ou François 1er ( 34) XVIe siècle

 une grande porte ouverte en 1535 dans l'enceinte fortifiée assure une liaison entre la nouvelle ville basse et les plaines du Bugey.Son nom rappelle les deux passages qu'effectua François 1er en 1536 lors des guerres d'Italie.

Sur cette porte figurent des éléments défensifs de l'époque médiévale; mâchicoulis, chemin de ronde..La canonnière percée dans le mur extérieur préfigure l'entrée des armes à feu dans les conflits

 escalier d'accès au chemin de ronde

Maison urbaine (37) XVIIe siècle

cette maison a conservé l'ordonnance caractéristique de ses croisées à meneaux lisses, alignées sur un bandeau de section carrée

 évolution de la fenêtre du XIIe au XVIIe siècle

 Chapelle de l'Hôpital Saint Antoine ( 38) XIVe-XVe siècle

Désigné sous le nom  d'Hôpital Saint-Antoine depuis 1421, l'hôpital de Crémieu et sa chapelle furent restaurés par les consuls à partir de 1550.En 1752, l'hôpital ne comportait que 8 lits, quatre pour hommes et quatre pour femmes.Transformées et remises après 1791, les deux chapelles jumelées du XVe et XVI e siècle ont conservé leur campanile et leurs couvertures de lauses

Porte de Quirieu ( 39) XIVe siècle

 Cette porte appartient à la deuxième enceinte fortifiée de la ville.Elle donnait accès à la rue du Marché Vieux qui était lma principale artère marchande du bourg castral à l'époque médiévale.Elle fut murée en 1535 quand l'activité économique s'est déplacée de la colline Saint-Laurent vers la ville basse et elle fut remplacée par une plus grande porte, la Porte Neuve.

La Porte de Quirieu fur restaurée et rouverte en 1930

Maison de Martinas , dite des Trois Pendus ( 40) XII-XIVe siècle

 Cette maison, qui est la plus ancienne de Crémieu, doit son appellation à la présence des

têtes sculptées paraissant attachées par le cou qui ornent les chapiteaux

de sa fenêtre médiévale.Connue en 1327 sous le nom de maison de Martinas, elle aurait appartenu aux Dauphins à cette époque.Au rez-de-chaussée, la façade conserve les traces encore lisibles

d'une série d'échoppes médiévales agencées sous sommier et caractéristiques de la ville haute

Maison urbaine (41) XIVe-XVIe siècle

 façade partiellement restituée

Couvent des Visitandines ( 43) XVIIe siècle

Le monastère de Crémieu est fondé en 1627 par sainte Jeanne de Chantal.La construction, retardée par la peste de 1631, commence en janvier 1632 en utilisant en particulier les pierres provenant de l'ancien château delphinal en ruine.La construction s'achève en 1684.

L'ensemble, comprenant plusieurs bâtiments de trois étages construits autour d'un cloître est majestueux

Aujourd'hui la maison de retraite "Jeanne de Chantal" occupe la plus grande partie des bâtiments ( nous n'y sommes pas entrés nous n'avons pas pu voir l'Apothicairerie.. avec ses boiseries et ses pots anciens clic ici pour en savoir plus)

Maison de vignerons (43) XVIe-XIXe siècle

Maison des Ursulines (44) XVe-XVIe siècle

Ensemble bien conservé de logis sur cour de la fin du Moyen-Âge.Ce logis fut occupé par les religieuses du couvent des Ursulines au cours du XIXe siècle

 

croisée et demi-croisées XVe demi-croisée XVII

Porte De Martinas (45) XIVe Poterne Mulet XVIe siècle

La porte de Martinas, appelée aussi du mulet, fut aménagée vers la fin du XIIIe , cachée dans la muraille, cette petite porte dérobée est protégée par une tour de défense et favorisait le communications et les sorties en temps de siège

A l'occasion des travaux d'aménagement réalisés en 1536, sous le règne de François 1er, cette porte devait être condamnée 'comme la porte de Quirieu), rendues inutiles par l'abandon de la ville médiévale au profit de la ville basse.

 Nous terminons la promenade par les remparts pour rejoindre notre véhicule.

 Nous avons passé la journée dans cette très jolie ville si riche et grâce aux deux guides ( le plan offert et le petit livret acheté) nous avons suivi point par point les différents bâtiments ou curiosités Des fois nous avons eu du mal à trouver .. à deux c'est toujours plus facile de jouer au "détective" Les très nombreux panneaux ont été très utiles J'ai essayé de vous "raconter" et de vous donner les explications , j'espère que je ne me suis pas trompée.. et j'avoue qu'en écrivant et en relisant les explications  je me suis vraiment régalée même si les articles sont longs et les écrire est chronophage .

quelques petits détails que j’aime tant..enseignes ruelles maisons..etc

Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie
Crémieu, cité médiévale, 4ème et dernière partie

 Je vous laisse à présent..et je vous retrouve bientôt pour la suite de notre "voyage" à travers la France .Merci pour l’intérêt que vous portez à mon "bavardage"..

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2021 7 12 /09 /septembre /2021 07:56

Bonjour à tous et très bon dimanche

Crémieu est si riche que j'espère ne pas vous lasser avec tous ces détails.

 Attention article tlès long....

 Nous arrivons enfin à la Halle médiévale du XVe siècle ( point 17 sur le plan que je vous ai mis dans l'article précédent) , c'est un peu le symbole de cette ville

 dans cette Halle d'accueil ,de nombreuses foires et marchés se sont tenus , il y en a toujours un tous les mercredis matins ( et nous étions justement là  un mercredi matin)

Datée de 1434, elle est un exceptionnel exemple d'architecture de la fin du Moyen-Âge.Depuis plus de 500 ans, elle n'a pas changé ni d’aspect ni de fonction.Elle est composée de trois travées séparées par des murs-bahuts sur lesquels repose la massive charpente, des marques de charpentiers sont encore visibles La charpente en chêne supporte une couverture de lauzes locales pesant 400 tonnes, récemment restaurée.

Ses dimensions( 193.5 mètres par 68.5 mètres) font d'elle l'une des plus imposantes halles de France

A son extrémité se trouve un grand comptoir avec des auges en pierre taillée: elles étaient utilisées pour mesurer les quantités de grain vendues et échangées.

Avant la Révolution Française, le système de poids et de mesure n'était pas unifié sur tout le territoire français.A Crémieu, la mesure unitaire était le "bichet", évalué à 19.5 litres Suivaient "l'émine" ( = 2 bichets), le "setier" (= 2 émines) , la "bichette" ( la moitié d'un bichet ) et la "coupe" ( la moitié d'une bichette). Des marques de pierre permettaient au marchand de grain de monter sur cette plate-forme; un sac était suspendu par les crochets de fer et était rempli d'une quantité de grain déterminée qui coulait par l'orifice de la mesure

 

Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie

Plus tard , nous y sommes revenus pour y déjeuner, en terrasse sous la Halle, un restaurant que je vous conseille "Au Pré d'Chez Vous" .

On a été "bichonnés" et on a vraiment pris du plaisir ..on a eu largement le temps d'observer la charpente entre chaque plat je vais vous mettre l'eau à la bouche..( mais ne me demandez pas le nom de ces plats.. je ne m'en souviens plus!)

Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie

Devant la Halle

sur la Place de la Poype  une fontaine

Hôtel de Chaponnay ( 14) XVIIe-XVIIIe siècle

demeure urbaine du XVI e siècle ( 15)

 Porte des Moulins ( 16)( XVIe siècle) cette porte fortifiée appartenait à l'enceinte médiévale et fut démolie vers 1850.attenante à cette porte,

une portion de l'enceinte est conservée flanquée par une tour semblable à celle qui supporte le clocher de l'église

 nous sortons de la ville à la recherche du lavoir , il ne figure pas sur le plan mais dans le livret on en parle.. on a un peu tourné en rond mais on l'a finalement trouvé 

On a d'abord suivi le ruisseau de Vaud

 au niveau de la croix l'Atelier Monétaire ( privé)

Au XIIe siècle la France comptait une centaine d'ateliers de fabrication de la monnaie, le fait d'avoir choisi Crémieu  , pour être le siège d'un atelier delphinal témoigne de l'importance de la cité dès la 1ère moitié du XIVe siècle.

 Nous revenons sur nos pas toujours en suivant le ruisseau et nous trouvons enfin le lavoir.

A la fin du XVIIIe siècle, afin de lutter contre les épidémies et la pollution industrielle dans les rivières, le gouvernement octroie aux communes une subvention pour la création de lavoirs.

Après de multiples conseils municipaux pour l'aménagement et le financement de ce lavoir, la construction fut décidée sur le canal de la rivière de Raud.De forme rectangulaire et sur les plans établis par M.Georges, architecte lyonnais, ce lavoir a pour dimensions:

 -un bassin intérieur d'une longueur de 9.20m et d'une largeur de 2.80 m, il permet d'accueillir environ 40 places.Quantité suffisante au vu de la population de Crémieu.

-le fond du bassin est fait de dalles de pierre de Trept sur un lit de béton

 L'aménagement de la rivière , la création d'une nouvelle rue pour faciliter l'accès aux lavandières et le bâti de ce lavoir aura couté à l'époque environ 5300 Francs!

 plus d'infos ici

Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie

nous revenons vers la Halle et nous prenons la rue Saint-Jean

Maison peinte (20) XVIe siècle

Intégrée dans le tracé planifié de la ville neuve, maison à deux étages caractéristique du quartier de la Halle, établie sur une demie parcelle de base.Les remaniements du XIXe siècle sont masqués par un ornement en trompe-l’œil, œuvre probable des peintres italiens saisonniers qui sillonnent le Dauphiné à cette époque

Ancienne église Saint Jean (22)XVI-XVIIe siècle

Sanctionnant l'essor de la ville basse, la construction de cette église entreprise dès 1504, mais souvent interrompue faute de deniers, se poursuivait encore en 1745.Elle fut transformée en immeuble de rapport après 1791.

Hôtel de la Poype Saint Jullin ( 23) fin XVe-début XVIe siècle

Famille de chatelains de Crémieu dès le début du XVIe siècle les la Poype résidaient au château de Saint Jullin proche de l'étang de Ry.En 1677, l'hôtel noble qu'ils possédaient également à Crémieu fut légué par Louis de La Poype à l’hôpital de Reclus pour en faire "un refuge des pauvres vieillards"

Tour d'escalier en vis, croisée à double accolade et croisée surmontée d'un oculus, début XVIe siècle

    Maison Garajoud dit du Colombier (24) XVe-XVIe siècle

Le sommet de la tour d'escalier, aménagé en colombier dès le XVIIIe siècle, explique l’appellation donnée traditionnellement à cette ancienne maison noble.Depuis 1948, elle abrite la Maison du Tourisme qui fut inaugurée par le président Édouard Herriot

pignon curviligne souligné par une gênoise à deux rangs,XVIIIe siècle, caractéristique de la haute vallée de l'Isère.

croisée d'angle XVIe siècle

Remise(25)

La baie qui orne la façade proviendrait du château delphinal.La construction conserve toutefois d'autres vestiges du XIVe siècle.Le remplacement de la colonnette centrale par un meneau profile fait partie des améliorations fonctionnelles apportées par le XIVe siècle dans le système de fermeture de la baie

Ancienne cure (26) XVIIe siècle

La présence d'une statue de saint au-dessus de la porte d'entrée désigne cet hôtel du XVIIe siècle comme ayant abrité l'ancienne cure de la paroisse Saint-Jean

 porte et vantail à panneaux moulurés XVIIe siècle

statue de Saint-Joseph en pierre

 Couvent des Ursulines (47) milieu du XVIIe siècle

 Maisons urbaines ( 27;28;29)

Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie
Crémieu, cité médiévale, 3ème partie

 Après le délicieux repas pris sous la Halle nous avons continué notre visite  de Crémieu afin de bien digérer et surtout d'éliminer toutes ces calories ( pourquoi ce qui est bon en bouche n'est pas toujours bon pour la ligne?)

Je vous raconterai la suite un autre jour..j’ai peur d'être trop longue

 prenez bien soin de vous..Très bon dimanche

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2021 6 11 /09 /septembre /2021 07:57

Bonjour et très bon début de weekend à tous

 Après nous être promenés  sur la colline Saint Laurent dans les hauteurs, nous sommes redescendus dans le quartier médiévale de la ville de Crémieu, la ville basse.

 je vous remets le plan pour que vous puissiez "suivre" notre parcours

Dans le rue de la loi , un ensemble de maisons de commerçants ( 4 et 5) XVIe XVIII et XIXe siècle

échoppes cintrées à étal et volets extérieurs XVIIIe siècle

 échoppes en anse de panier fin XVe /XVIe siècle

 fenêtres à croisées XV/XVIe siècle

Maison urbaine (6)

intégrée dans le tracé planifié de la ville neuve, maison urbaine à deux étages et échoppes multiples caractéristique de la ville basse : échoppes cintrées à volet et étal ( XVIIIe) , fenêtres à croisées et demi-croisées ( XVIe)

 Portail (7) provenant de la Chapelle des Pénitents du Confalons, fer forgé de 1715

Cloître du Couvent des Augustins (8), XVIIe siècle

Le cloître actuel date du XVIIe siècle, .L'Eglise ainsi que le cloître ont servi de cimetière aux religieux et aux laïcs.

 

 

Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie

Ancien Couvent des Augustins (9) du XIV au XIXe siècle ( Mairie aujourd'hui)

Le clocher est édifié en 1508 sur une tour de défense des fortifications,

 de magnifiques stalles du XVIIe ,  plafond à caissons à l'italienne du XVIe,

le rez de chaussé est composé de deux salles principales: le chauffoir et la salle capitulaire.

En 1792 , la commune achète l'ensemble du couvent et devient la maison communale

Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie

 L'église des Augustins ou Saint Jean Baptiste ( 10) , XIVe XVe et 1ère moitié du XVIe siècle

La construction de la "nouvelle église" des Augustins entreprise en même temps que la nouvelle enceinte de la ville vers 1330-1340, se poursuivait encore dans le courant du XVIIe siècle.Établi sur l'une des tours du mur d'enceinte, le clocher dominait un large fossé alimenté par le ruisseau qui longeait le quartier des tanneurs.

 chaire à prêcher du XVIIe, l'autel du XVIII provenant de l'ancienne chapelle des Visitandines, stalles en noyer du XVIIe et orgue classé depuis le 6 mai 1966 , datant de 1785 est le plus ancien de l’Isère

Les peintures murales visibles aujourd'hui ont été réalisées à différentes époques ( XIV-XVe)

pour plus d'infos sur l'église un clic ici et pour les peintures un autre clic ici ou encore

 je ne suis pas satisfaite de la qualité de mes photos ..décidément je ne suis pas douée pour les photos en intérieur!!

Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie
Crémieu, cité médiévales, 2nde partie

 Maison de rapport ( 11) XVIIIe XIXe siècle

Fontaine place de l’Église

Maison Patrat, (12) XVIe siècle

 cette maison a abrité dès le XVIe siècle la boutique d'un maréchal-ferrant.Elle ouvrait sur une rue artisanale dans laquelle se regroupaient les tanneurs dont les maisons étaient caractérisées par la présence de balcons en charpente destinées au séchage des peaux ( apparemment aujourd'hui au séchage du linge...)

 Ce sera tout pour aujourd'hui, la suite très bientôt..

Très bon samedi à vous qui passez par là..la grisaille et la pluie se sont invitées en Alsace,espérons que dimanche on pourra sortir un peu.

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2021 4 09 /09 /septembre /2021 12:49

Bonjour ,

Nous avons quitté Cluny en fin d'après-midi pour arriver en soirée à Crémieu, tout près de Lyon en Isère (38) région Auvergne-Rhône-Alpes.Nous avions choisi cette étape car Crémieu fait partie des 100 plus beaux détours de France ( clic ici) et également labellisé "Petites Cités de Caractères" (clic ici ) et si vous aimez lire l'historique plus complet c'est

Après une soirée tranquille nous avons passé la nuit sur un parking autorisé aux campings-cars où nous étions tous seuls.( gratuit avec services)

Le lendemain matin , avant l'ouverture de l'Office de Tourisme nous avons commencé la visite.Des travaux sont en cours , cela est des fois gênant mais au moins on sent que la municipalité met tout en œuvre pour embellir sa ville et mettre en valeur son patrimoine.

Dès l'ouverture de l'O.T. je me suis dépêchée de nous procurer le plan de la cité et le nouveau guide "Les 100 plus beaux détours de France" de Michelin ( c'est la 23e édition ). Comme l'année dernière , le guide propose un cadeau en échange de 6 cachets différents d'offices de tourisme de villes membres du réseau, Crémieu fut notre premier "cachet" ( et nous avons réussi à remplir la page , il ne nous reste plus qu'à choisir le cadeau..)

Je vous propose de faire la visite  en plusieurs parties ..voilà déjà trois jours que je rédige mon article.. les recherches sont si riches mais tout cela est chronophage.

Nous allons  suivre le plan offert qui propose 4 circuits avec 52 points..  je crois qu'on a pu tous les découvrir et même d'avantage..grâce à  un livret ( payant) plus riche en explications

 

plan

  Porte de la Loi (1) ( en travaux)

 Située à proximité d'un ancien lieu de supplice, elle est érigée sur l'enceinte du nouveau rempart élevé au XIVe siècle.Elle ouvrait un accès au sud de la ville et permettait de rejoindre l'ancienne route de Vienne.Elle a conservé des éléments de défense et notamment

en couronnement ses corbeaux qui soutenaient un "hourd" ( balcon de bois disposé en saillie au sommet de la porte dont le plancher était percé d'ouvertures permettant le jet ou le tir)

 au dessus de la porte en arc brisé subsistent les traces d'un cadran solaire

 vue de la rue des Augustins

en longeant les remparts nous avons  une vue de l'arrière

de l' Ancien couvent des Augustins ( 9) que nous verrons plus tard

 nous traversons le passage

et nous arrivons sur la place de la Nation

où se trouve une jolie fontaine à balancier,

construite vers 1835 à la place d'un ancien puits du couvent des Augustins.cette fontaine a été érigée en l'honneur du Duc d’Angoulême, dernier Dauphin de France

 Sur cette même place se situe l'Office de Tourisme ( fermé à l'heure où nous sommes arrivés) l’ancien couvent des Augustins,( Mairie)  le Cloître du Couvent que nous irons visités plus tard

nous passons sous le

 Portail du Clos des Augustins (2)

et arrivons rue des Augustins

 Ensemble de maisons à échoppes (3):

( XVIe XVIIe et XIXe siècle) 

maisons caractérisées par l'étagement d'une étroite boutique d'artisan ou  commerçante, d'un appartement unique à l'étage et d'un comble à usage de séchage.Le comble est aéré par

une lucarne équipée d'une poulie sous un avant-toit débordant originellement couvert  de lauses

 Demeure urbaine ( 51), XIVe siècle

Cette demeure est caractérisée par sa tourelle d'escalier en saillie, stratégiquement située dans l'axe de la rue Saint-Antoine et de la porte de la Loi.

Porte à traverse d'imposte, XVIIe siècle

en face,sur la place Marcel Petit,la fontaine du Carré installée le 18 août 1881

  Porte de Lyon ,XIVe siècle (50)

 elle permettait de rejoindre l'ancienne route de Lyon

 nous grimpons un escalier de pierres

 vue sur Crémieu

pour arriver au Château Delphinal (49)  , XIIe siècle

Le château après avoir été ruiné, fut restauré en partie en 1904/1930.Il appartient depuis la Révolution française à des propriétaires privés.( il ne se visite pas)

 Le propriétaire ayant ouvert le portail pour faire entrer des ouvriers,nous a permis de pénétrer pour une photo rapide..

Chapelle Notre Dame de la Salette

 statue au faîte de la chapelle

nous poursuivons sur la Colline Saint Laurent qui surplombe la cité

Maison Ferrand (49)XVIe siècle

Le blason ornant le claveau

de la porte d'entrée permet d'attribuer aux Ferrand la construction de cette maison noble.Exceptionnellement,

la tour qui flanque le logis ne correspond pas exactement à l'emplacement de l'escalier à vis

 puis nous redescendons dans le village poursuivre la découverte de cette si jolie cité médiévale

 

Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie
Crémieu, cité médiévale, 1ère partie

On va faire une pause , tous ces escaliers sont bien fatigants..

 à très bientôt , bonne journée et merci de votre passage..

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2020 5 23 /10 /octobre /2020 08:53

Bonjour à tous,

Lorsque nous avions prévu notre sortie camping-car en Lorraine, c'était pour découvrir les villes classées dans le guide "Les 100 plus beaux détours de France" Après avoir visité Toul le vendredi , on était passé à Liverdun ( qui ne fait pas partie de ce classement) le samedi matin et nous nous sommes arrêtés à Lunéville sur l'aire prévue aux camping-cars dans l'enceinte du camping à l'arrière du Parc des Bosquets.

Après un passage à l'Office de Tourisme où nous avons longuement discuté avec une très sympathique dame qui nous a proposé le plan de la ville, nous avons débuté la visite de Lunéville. Hélas la pluie a vraiment gâché la visite.. Difficile de prendre des photos sous le parapluie.. et suivre le plan sans le mouiller. Nous n'avons pas pu tout voir , pas tout trouvé..  et nous avons fini par retourner au camping-car nous sécher et nous réchauffer.Nous avions pensé poursuivre la visite le dimanche matin mais après une nuit agitée et bruyante ,nous avons écourté notre escapade et sommes rentrés à la maison.

 

La visite sera donc très rapide..

 une fresque sur un mur avec les personnages historiques  de Voltaire et Émilie  du Châtelet ( merci Cathy!!) leur histoire d'amour est racontée  ici  . Émilie du Châtelet est décédée au château de Lunéville ( voir et encore ici)

 

l'église baroque Saint-Jacques

 Hôtel Abbatial (musée, plus d'infos ici)

 Square de la Mairie très joliment fleuri et décoré

La Maison des Sœurs de la Charité

 Le Théâtre, La Méridienne

Le Tribunal

 dans la cour du Château la statue de Lasalle

Dans l'aile du château,nous avons visité le Conservatoire des broderies de Lunéville ( les photos sont interdites) une dame nous a expliqué  et nous a fait une démonstration de la technique de cette broderie  ( voir le site ici)

Une exposition de faïences dans le bâtiment voisin n'était hélas pas ouverte ce jour-là.

 le Château de Lunéville ( voir ici) que nous n'avons pas visité par manque de temps

 Il est surnommé le petit Versailles lorrain et ça lui va très bien

 Nous avons traversé  le Parc des Bosquets ,toujours sous la pluie, pour rejoindre notre véhicule.

Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France

Il manquera à notre visite : la Maison du Marchand ( ici) la Synagogue ( ici), l'église Jeanne d'Arc ( ici)....etc

Nous reviendrons c'est sûr ..mais sous le soleil.. Lunéville n'est qu'à une heure de chez nous et mérite vraiment le détour.. 

Pour terminer quelques photos de détails comme d'habitude...

 dont des sculptures de Bruno Catalano  de son exposition "Voyage à Lunéville" visible jusqu'au 14 novembre ( plus d’infos ici) ( nous n'en avons vus que trois , sur le parvis de l'église Saint Jacques , au square de la Mairie et devant le Théâtre)

Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France
Lunéville, plus beau détour de France

 Je vous souhaite une belle fin de semaine , merci d'être passé par là

 à bientôt

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 12:41

Bonjour,

Je vous avais déjà parlé de ce guide "les 100 plus beaux détours de France" qui nous propose de visiter et de découvrir ( ou re-découvrir) ces villes de France pleines de richesses . Contre sept cachets d'Office de Tourisme  comme preuve de passage dans les villes concernées, un cadeau est offert

 voici ce qui est arrivé au courrier de cette semaine: une carte Michelin recto-verso aux couleurs des Plus Beaux Détours

  côté "Grand Est "

 Nous sommes passés à Fougères, Vitré et Bar-le-Duc pendant nos vacances en juillet-août .Puis un passage à Wissembourg mi août, Obernai mi septembre.Il nous restait encore deux cachets à collecter.

Nous avons choisi les deux villes de Toul et Lunéville pour notre sortie camping-car de fin septembre.Mon mari avait pris son vendredi de congés pour m'accompagner chez le chirurgien le matin ( c'était ma visite de contrôle et mon dernier jour de congé maladie) puis nous avons pris la route pour arriver à Toul sur l'aire de camping-car vers 13 heures ( sous la pluie) On en a profité pour nous restaurer avant de commencer la visite . C'est là que je me suis rendue compte que j'avais oublié la carte mémoire de mon appareil photo à la maison ( je l'avais vidée sur l'ordinateur mais pas remise en place!) Heureusement un magasin de photos ouvert au centre ville m'a dépannée.!

 On a commencé par

le Cloître de la Cathédrale Saint Étienne  (XIII et XIVe siècle) 

D'une dimension de 54 mètres sur 42 mètres, il est l'un des plus grands cloîtres gothiques de France

 il s'ouvre sur le jardin par de grandes baies

en tiers-points formés de deux lancettes surmontées de trois oculi béants

 la jardin symbole le Paradis Terrestre où trois mondes se côtoient

-le monde végétal à travers les éléments sculptés sur les chapiteaux ainsi que les consoles de la frise bordant la toiture

les mondes animal et humain par les gargouilles et les modillons

Dans le Jardin d'Eden se trouve le fleuve où coule "l'eau de la vie". Il est marqué ici par

le puits au centre du jardin d'où partent quatre allées symbolisant les quatre bras secondaires du fleuve: le Tigre, l'Euphrate, le Pishon et le Gihon

 

Sur la place devant la Cathédrale l'Office de Tourisme où nous avons trouvé  documents, renseignements et le plan de la ville que nous avons suivi

La Cathédrale Saint Étienne 

Il a fallu plus de trois siècles pour son édification ( 1221 à 1496)

la façade haute de 65 mètre -les deux tours octogonales de style gothique flamboyant-dans la nef les voutes du vaisseau central ont été restaurées - dans le chœur, trois grandes verrières du XIXe siècle - le cénotaphe de Saint Mansuy - Notre dame au pied d'argent - l'autel aux reliques..

 

Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France

 Nous n'avons pas pu visiter la Collégiale Saint Gengoult fermée hors saison, c'est bien dommage!

L'Hôtel de Ville 

 ancien Palais Épiscopal construit dans les années 1740

 Nous traversons les rues aux noms évocateurs des activités du Moyen-âge :place des cordeliers, rue des tanneurs, rue des moutons, rue de la monnaie, rue de la boucherie..etc

Puis nous nous arrêtons au

musée de Toul ,nous y passerons un bon moment à visiter les différentes salles et étages à travers l'archéologie,   la période médiévale subsiste la Salle des Malades ;les arts décoratifs :depuis 1756 et pendant près de deux siècles une faïencerie à la production extrêmement variée s'est installée au lieu-dit "Bellevue", les beaux-Arts : peintures, tapisseries.. Un musée d'art et d'histoire qui vaut vraiment le détour ( de plus il est gratuit! )

Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France

 En sortant du musée la pluie s'est mise à tomber , nous avons poursuivi sagement la visite en suivant le plan  ..:maison renaissance dite Maison de l'Apothicaire(XVIe siècle), fontaine Curel, ancien café de la Comédie, place ronde ,ancien couvent des bénédictines, ancienne échoppe Faïencerie Toul-Bellevue.

Là se termine l'itinéraire  "Toul-Cité Millénaire"

Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France

Toul est également une ville fortifiée par Vauban  Un itinéraire des fortifications nous est proposé.. Il se fait tard , il ne fait vraiment pas chaud mais nous choisissons de faire le parcours sans trop nous attarder sans beaucoup de lumière hélas..juste quelques photos

Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France

Nous revenons à notre point de départ , à l'aire de camping-car où nous passerons une bonne nuit calme malgré la météo bien humide.

Nous avons été agréablement surpris par cette jolie ville  qui mériterait plus de temps .Il faudra qu'on y retourne..

 Je vous raconterai la suite très bientôt, j'espère ne pas vous ennuyer.

 à très bientôt, prenez soin de vous..

 et comme d'habitude je terminerai par quelques détails..

 

 

Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Toul, plus beau détour de France
Partager cet article
Repost0
11 septembre 2020 5 11 /09 /septembre /2020 11:54

Bonjour à tous,

  Nous arrivons à la fin de nos vacances..dernier jour de notre voyage en France et dernière étape .Nous quittons La Roche Guyon en début d'après-midi pour nous arrêter 300 km plus loin à Bar-le-Duc, ville classée dans le guide "Les 100 plus beaux détours de France". Sans problème nous trouvons le parking indiqué dans le guide  ,ce n'est pas proprement un parking pour camping-car ( sans services) mais toléré pour la nuit. On y passera la soirée , la nuit et la matinée suivante au calme ..situé dans la "Ville Haute" avec une vue sur la "Ville Basse"

Après le souper nous partons nous promener dans cette partie de la ville , nous n'avions alors pas encore récupéré le plan de la ville ni les documentations à l'Office de Tourisme mais grâce au petit plan et explications du guide nous arrivons à trouver des jolis petits coins .La ville a également mis de grands panneaux documentés à chaque endroit intéressant. Pas moins de 40 panneaux ( les numéros figurant après les noms des lieux s'y réfèrent) mais hélas nous ne les verront pas tous!

Bar-le-Duc , ville d'art et d'histoire se situe dans la Meuse (55) en Lorraine dans la région Grand Est à mi-chemin entre Reims et Nancy, sur les rives de l'Ornain.

Du promontoire ,rue des Grangettes(22) une vue sur la ville basse

 Place de la  la Fontaine ( 12)

René d'Anjou, Duc de Bar fit venir en ce lieu en 1465 les eaux de la fontaine Bourault.Pour leur distribution  un premier monument surmonté d'une croix fut érigé.La fontaine actuelle la remplace en 1757

 

 

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France

 La Tour de l'Horloge ( 11) ( photos prises le soir et le lendemain matin)

 Vestige des anciennes fortifications elle doit son nom au "gros horloge" installé en 1381 par le duc Robert pour les gens du château.Elle tient dès lors une place considérable dans la ville, alertant les barisiens d'une attaque ennemie ou d'un incendie, sonnant le couvre-feu, l'ouverture du marché ou accompagnant les cérémonies.Elle est visible depuis tous les quartiers de la ville .Trois cadrans sont successivement installés de chaque côté en 1381, 1608 et 1752.Le cadran actuel a été restauré en 1994 d'après la facture d'origine.

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France

En remontant la rue des Ducs de Bar (15) , artère principale de la Ville Haute ,nous voilà dans le quartier aristocratique , ensemble architectural des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècle de style Renaissance .Les façades sont ornées  de riches sculptures ( coquilles, figures en relief, colonnettes..etc).

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France

Nous nous arrêtons sur la Place saint Pierre (21)

La place tient son nom de l'ancienne appellation de l'église Saint Etienne autrefois collégiale Saint-Pierre.A l'époque médiévale se déroulent à cet emplacement foires, marchés, réunions et fêtes.Dans sa configuration actuelle, la place existe depuis la Renaissance

Il  se fait tard , le soleil couchant ne permettant plus les photos "correctes " il est alors temps d'aller nous reposer.Le lendemain matin nous reprenons la visite là où nous l'avions terminée  c'est à dire sur la Place Saint Pierre devant l'église saint Etienne ( que nous visiterons plus tard ) et 

l'Hôtel de Florainville (20) ( Palais de Justice)

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France

Nous poursuivons par l’Îlot de la Halle (14)  (XIIIe-XIXe siècle)

lieu d'échanges, de stockage et de production, la halle est édifiée sous le règne du comte Thiébault II , elle est composée de galeries à arcades s'ouvrant sur l'îlot qui seront obstruées en 1817

Nous descendons vers l'esplanade du Château ( glacière)

Le Château des ducs de Bar (9) (XVe-XVIe siècle) Musée barrois
 

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France

Nous empruntons les escaliers qui longent les Fortifications (10) ( pas moins de quatre niveaux de protection)

 pour atteindre la Ville Basse

La Place Regio(26) (XVIII)

créée tardivement à la fin du XVIIIe siècle la place Reggio joue un rôle pivot au cœur de la Ville Basse,située à l'intersection de deux quartiers ancien elle doit son nom à un enfant du pays qui s'illustra au cours des campagnes napoléoniennes: le Maréchal Oudinot, duc de Reggio

où se situe la Préfecture(6)

le Café des Oiseaux(27) ( première moitié du XIXe siècle)

Établie vers 1786 à l'endroit où se réunissaient jadis les troupes de passage, la salle de spectacle acquiert toute sa renommée quand lui est annexé le Café des oiseaux créé par le naturaliste Louis Poirson avec son immense collection d'animaux naturalisés

 le Monument des Michaux(4) (XVIIIe-XIXe siècle)

 A l'emplacement d'une ancienne fontaine, un monument élevé en 1894 par la souscription publique honore la mémoire des Barisiens Pierre et Ernest Michaux, inventeurs et propagateurs du vélocipède à pédales.Ce monument marque également l'entrée du quartier du Bourg

 le pont Notre-Dame (3)

Nous arrivons enfin  à l'Office de Tourisme où nous nous procurerons diverses documentations dont le plan avec les différents parcours

l'église Notre Dame (2) (XIe-XVIIIe siècle)

Nous ne pourrons hélas pas la visiter ,car un enterrement y est célébré.

 Plus ancien édifice religieux de la ville , elle fut également la seule église paroissiale jusqu'à la fin du XVIIe siècle.Remaniée à plusieurs reprises, elle était pourvue d'un flèche incendiée par la foudre en 1619.Une nouvelle tour surmontée d'un dôme fut édifiée à partir de 1728

Place Excelmans(29) ( 1858)

 Aménagée sur l'ancienne place de l'Abattoir , la place prend le nom de Remy-Joseph-Isidore Exelmans en 1874, rebaptisée place Thiers entre 1878 et 1901 elle reprend son nom après la mise en place de la statue d'Emile Peynot rendant hommage au maréchal natif de la rue Bar-le-Ville toute proche

 l'Hôtel de Ville et son parc (24) ( XIX-XXe siècle)

 Bâti à l'extérieur de la ville en 1803, l'actuel Hôtel de Ville est dû à la volonté du maréchal Charles-Nicolas Oudimot de posséder dans sa ville natale une habitation digne de sa position d'officier militaire Il fut acquis par la municipalité en 1868 afin d'y installer sa maison commune et offrir aux barisiens un parc verdoyant au cœur de la cité

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France

le canal des Usines (23)

 l'Hôtel du département (17)

 l'Hôtel de Salm(18) 1716

Le Pressoir seigneurial de Comble-en-Barrois (16) ( XVe-XVIIe siècle)

 ce pressoir fut acquis en 1970 par l'Office de Tourisme de Bar-le-Duc et installé en 1977 dans la rue des Ducs .Il constitue un témoin essentiel d'une riche tradition viticole dans la Meuse

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France

Nous terminerons notre visite par l'église Saint-Etienne(19)

 De style gothique flamboyant avec certains ornements d'influence Renaissance, la collégiale Saint Pierre est fondée et enrichie par les ducs de Bar.A l'origine réservée aux officiers de l'administration de la ville, la révolution la transforme en église paroissiale.Elle abrite aujourd'hui les vestiges des tombeaux des ducs de Bar

L'église renferme un riche mobilier et plusieurs œuvres d'art dont deux pièces du sculpteur Ligier Richier: le Transi, chef d’œuvre majeur de la sculpture de la Renaissance et le Christ et les deux larrons

( Dans ce diaporama vous verrez un  N°6 du chemin de croix qui représente Sainte Véronique , une Jeanne d'Arc et une Sainte Anne ( mère de Marie) trois "collections" que je transmets à Yann .Depuis plusieurs mois j’essaie de trouver à l'aide de mon mari ces "détails" dans les églises .Nous nous sommes pris à ce jeu et je pense que je vais prochainement en faire un article dédié.)

 Voilà notre visite de Bar-le-Duc qui s'achève

J'ai été à nouveau très longue mais tant de choses vues et découvertes qu'il me parait intéressant à partager.Vous n'êtes bien sûr pas obligé de tout visionner, ni de commenter je vous l'ai déjà dit ces articles " patrimoine" et "promenade" sont pour moi une façon de me remémorer nos visites pour ne pas oublier .

Nous avons quitté Bar-le-Duc en début d'après-midi après un léger déjeuner pris dans le camping-car toujours sur ce parking vraiment très agréable!!Nous n'avons pas du tout regretté cette étape .

Notre voyage a duré 10 jours, nous avons parcourus près de 2000 km ( soit 29 heures 49  ) Nous avons visité  11 villes ou villages dont 5 villages classés plus beaux villages de France ( Gerberoy ; Lyons-la-forêt ;Sainte Suzanne; Saint-Céneri-le-Gérei et La Roche Guyon ) et 3 villes classées plus beaux détours de France ( Fougères ; Vitré et Bar-le-Duc )

Nous garderons un excellent souvenir de nos vacances malgré les conditions un peu spéciales ( port du masque un peu partout) nous avons découvert  des lieux superbes , des paysages magnifiques  et avons déjeuné très souvent au restaurant (ce que nous ne faisons pas toujours) mais cette année, afin de soutenir la restauration, nous avons privilégié les petits plats régionaux!

 J'ai bien sûr fait des milliers de photos..que j’ai triées  et certaines envoyées à imprimer.Dès que je les aurai réceptionnées, il me faudra les collées et les annotées dans un classeur avec les différentes documentations .. Encore des heures de travail..mais quel plaisir de se souvenir de ces merveilleux moments

 Merci à vous tous pour vos gentils commentaires, votre fidélité votre patience ( si vous avez lu tout mon bavardage!!)..cela m'encourage à continuer..

 Très bonne journée et bon weekend ensoleillé

 ah j'oubliais.. les "détails" que j’aime collectionner( enseignes- horloges...)juste pour le plaisir..et je sais que certains d'entre vous les apprécient!

Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Bar-le-Duc, plus beau détour de France
Partager cet article
Repost0
22 août 2020 6 22 /08 /août /2020 09:24

Bonjour à tous,

Poursuivons notre voyage en Bretagne..

Nous quittons Fougères en fin d'après-midi pour nous diriger vers Vitré (35 Ille-et-Vilaine ) où nous avons un peu de mal à trouver un parking accueillant les camping-cars.Finalement nous choisissons le camping municipal et nous n'aurons pas à le regretter.Accueillant , propre et spacieux nous y sommes restés deux nuits alors qu'on n'en avait prévu qu'une. Malgré les grosses chaleurs le cadre est vert et bien ombragé.

Après une soirée très calme et une nuit de repos, nous descendons de bonne heure dans la ville à pieds..une bonne demi-heure de marche , nous passons dans le

Jardin du Parc avec son Thuya géant

 son plan d'eau

 et sa très belle grille .

Nous avions reçu le plan de Vitré à l'Office de Tourisme de Fougères , nous avons donc pu commencer la visite sans attendre l'ouverture de l'OT de Vitré ,

Nous arrivons sur la Place de la Victoire  ,

Du  belvédère ,  une vue superbe sur la ville et son imposant château.

On emprunte la passerelle qui surplombe les voies ferrées et la gare et arrivons  à l'OT   pour le cachet à apposer dans le guide des 100 plus beaux détours de France .En échange de 7 cachets différents d'offices de tourisme de villes membres du réseau , un cadeau est offert ..cela motive et donne envie de visiter ces villes ( 106 cette année , c'est depuis 1998 à l'initiative du maire de Loches que le réseau existe) pour plus d’infos sur ce guide un site ici

 Puis nous nous promenons dans le centre historique.. petites rues piétonnes très agréables ( rue d'Embas, rue de la Baudrerie, rue de la Poterne..)

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

De très belles maison comme L'Hôtel du Bol d'or, XVIe siècle ou La Maison de L'Isle , XVIe siècle ainsi que des nombreuses maisons à porche également appelées maisons à avant-soliers :les étages s’avancent sur la rue formant ainsi une allée couverte

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

On passe sous la

Tour de la Bridole & Le Val, témoignage des anciens remparts de la ville

Nous poursuivons par la Promenade du Val qui longe les remparts de l'ancienne ville close  la Poterne Saint-Pierre datée des XIIe et XVe siècle , seule porte conservée sur les 4 existantes Une jolie vue sur la rive droite de Vitré

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

On s'arrête un moment sur le Pré des lavandières, au bord de la Vilaine, un joli coin de verdure,

un joli lavoir au bas de la rue, les lavandières avaient alors une bien belle vue sur les remparts et le château

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

On se laisse guider par le plan , un petit tour par la rue du Rachapt sur les coteaux escarpés de l'autre côté de la Vilaine faubourg qui tient son nom pour le rachat des Anglais aux Vitréens pendant la guerre de 100 ans,  Les tricoteuses au XVIe siècle s'installaient dehors pour exécuter de leur main bas et chaussons en fil de lin;la chapelle Saint Nicolas ; les Tertres Noirs d'où une belle vue sur la ville

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

Nous redescendons dans la ville par la Rue Pasteur , ancienne tannerie Bouin XIXe siècle .Nous arrivons à la Porte d'Embas , disparue , la rue d'Embas avec ses jolies maisons à pans de bois . Symbole de l'activité florissante du commerce de toiles de chanvre aux XIVe et XVe siècle, certaines de ces maisons ont été construites par les membres de la Confrérie des Marchands d'Outre-mer.Aujourd'hui, les restaurants et les bars ont remplacé les anciennes boutiques de marchands.C'est là que nous nous arrêtons pour un délicieux repas ..comme la veille à Fougères ce sera crêpes salés et sucrées arrosées de cidre brut.. Tout aussi délicieuses ici à Vitré qu'à Fougères!!

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

 Nous continuons notre visite de Vitré, nous promenant dans ces si jolies rues, sur la Place du Château ( fermé ) puis un passage dans l'église Notre dame .. puis dans l'église Saint Martin..

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

Il est alors l'heure de remonter au camping en passant à nouveau par le Jardin du parc .

Nous avons été ,comme très souvent d'ailleurs, ravis de découvrir cette si jolie ville de Vitré.. le guide ne nous a pas menti , c'est réellement un beau détour en France!!

Je termine par quelques détails.. vous en avez à présent l'hbitude

Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France
Vitré, plus beau détour de France

On terminera la journée au calme sur le camping et nous reprendrons la route le lendemain matin pour une autre ville , celle de Rennes .

Je vous remercie de passer par là.. ce partage de nos vacances et de nos visites est un plaisir pour moi même si cela prend du temps je revis avec vous ces délicieux moments

 Très bon weekend à tous.. nous fêterons l'anniversaire de Louise ce soir en famille autour de bonnes tartes flambées à la maison

Je ne sais si j'aurai encore le temps de repasser sur mon blog d'ici la semaine prochaine.Je me fais opérer lundi après-midi du canal carpien et d'un doigt ressaut à la main droite, bien sûr je suis droitière  donc si je suis silencieuse ici ou sur vos blogs ne m'en tenez pas rigueur!

 à bientôt prenez soin de vous et de vos proches

Partager cet article
Repost0
20 août 2020 4 20 /08 /août /2020 09:15

Bonjour à tous,

 Quand nous partons en vacances, j'aime préparer notre circuit à l'avance et pour cela je m'aide de différents guides.

 guides: "Les plus beaux villages de France","les 100 plus beaux détours de France" et guide vert de la "La Bretagne Nord"

Nous avions découvert l'an dernier le guide "Les 100 plus beaux détours de France" édité par Michelin qu'on trouve gratuitement dans les offices de tourisme , nous avions reçu celui de 2019 à l'OT d'Obernai.

  C'est ainsi que j'avais vu que deux villes étaient sur notre parcours, les villes

de Fougères et de Vitré.

 Aujourd'hui je vous propose de nous accompagner à Fougères , en Ille-et-Villaine, dans cette jolie cité médiévale aux patrimoines historiques, naturels et industriels, Ville d'Art et d'Histoire.

Nous sommes arrivés en fin de journée à Fougères et on a trouvé une place pour notre camping-car sur le parking (gratuit) des Jardins des fêtes. Après le souper nous sommes allés nous promener dans ce   jardin

au calme

les chèvres y sont présentes , précieuses aides à l'entretien des espaces verts

 l'ancienne voie ferrée est transformée en voie verte et emprunte un tunnel

 Après une très bonne nuit très calme malgré que ce parking soit en ville , nous nous sommes dirigés vers

l'Office de Tourisme qui nous a remis le guide de 2020 ainsi que le plan de la ville.

Juste à côté le théâtre "à l'italienne" Victor Hugo

Nous remontons la Rue Nationale aux façades de granit( XVIIIe siècle) aux balcons en fer forgé

Le Beffroi: tour octogonale ( XIVe - XVe siècle) dressée fièrement au dessus des remparts Elle est décorée de gargouilles et surmontée d'une flèche recouverte d'ardoise.

 Le musée de l'Horlogerie

Place de Lariboisière

le musée ( fermé) Emmanuel-de-La Villéon ,peintre impressionniste né à Fougères en 1858, est installé dans une maison du XVIe siècle

église Saint Léonard ( XVe -XVIe siècle)

l'Hôtel de Ville, édifice Renaissance

Nous nous promenons avec grand plaisir dans le Jardin public.Fort apprécié d'Honoré de Balzac, qui l'a introduit au cœur de son roman "Les Chouans", et de Victor Hugo qui y vint avec Juliette Drouet, il est établi en terrasses, sur l'emplacement des anciens remparts de la ville, et en partie sur les pentes qui descendent dans la vallée du Nançon.Depuis la terrasse clôturée par la balustrade, on jouit d'une vue d'ensemble intéressante sur le château

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

Des œuvres d'art contemporain nous ont charmés, même si nous ne comprenons pas toujours cet art le jardin public est un très beau cadre pour les découvrir

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

Nous descendons vers le quartier médiéval le long du Nançon , avec ses lavoirs

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

Nous arrivons sur la place du Marchix qui occupe le site de l'ancien marché au cœur de la vielle ville avec ses vieilles maisons du XVIe siècle .La Maison de Savigny

"Cette maison du XIV et XV ème siècle a été soigneusement restaurée dans les années 1990, dans la partie basse de Fougères, rue de Savigny, pas loin du lavoir du Nançon.
Les ouvertures larges du rez de chaussée laissent supposer une activité artisanale, (toiles, tanneries) les fenêtres à meneaux correspondent à l'époque de la construction. un large balcon avec un escalier extérieur permet l'accès au premier niveau.
Elle sert actuellement à des activités culturelles et est le siège d'associations."( petit patrimoine)

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

Puis nous arrivons au château que nous n'avons pas visité préférant les "extérieurs".

La forteresse médiévale , la plus grande d'Europe aussi bien conservée a beaucoup souffert au cours des siècles.L'enceinte est complète avec ses courtines et ses treize tours mais on ne voit plus l'imposant donjon qui fut rasé par le roi d'Angleterre.

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

Nous visitons l’église Saint Sulpice, construite en gothique flamboyant du XVe -XVIIIe siècle

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

Nous sommes revenus sur la place du Marchix et avons dégusté de délicieuses galettes salées et sucrées ,arrosées d'un cidre brut .Pour digérer le tout nous terminons la journée dans les jardins Val Nançon

"En plein cœur de la ville, le Val Nançon étale ses ombrages, ses côteaux colorés, ses paisibles étendues de gazon, le charme pittoresque de ses jardins familiaux. Pour relier, en toute quiétude et fraîcheur, le château à la ville haute.
Dans le Val Nançon, on découvre "l’Oeuvre à la Vie ", sculpture contemporaine de verre symbole de la paix et de la rencontre des cultures du monde. Inaugurée en Mai 2000. Signée Louis-Marie Catta.
"

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

Nous terminons la visite de Fougères par

le Tribunal

 

et l'église Notre dame de Bonabry ( fermée) avec ses sculptures de

têtes d'éléphant

Fougères nous a beaucoup plu, ville ,belle ,propre et riche .. Alors même si j'ai déjà été bien longue je terminerai par quelques photos de détails.. vous en avez à présent l'habitude
 

Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France
Fougères, plus beau détour de France

 Je vous retrouve très bientôt pour la suite.. Nous irons à Vitré..si bien sûr cela vous interesse

 Merci d'être passé par là.. Très bonne journée

Partager cet article
Repost0