Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2021 1 18 /10 /octobre /2021 06:02

Bonjour et très bonne semaine à tous

Après la page 1 ,puis la  2 ,ensuite la  3 ,voici la page 4 de cette grille de Jardin Privé qui me plait de plus en plus

 la toile à présent

 et la page 4,avec les mois de juillet et d'août

un soleil magnifique, un nichoir-cabane de plage rayé,une mouette perchée très attirée par le poisson rouge, un nichoir-voilier, un crabe qui se promène sur le sable chaud.quelques fleurs

Un vrai régal...Il me reste encore deux pages..je ne regrette pas d'avoir repris les petites croix!! même si les 4 prochains mois ne sont pas mes préférés...mais le temps passe, les saisons aussi.

 très belle journée à tous, à bientôt, portez-vous bien

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2021 7 17 /10 /octobre /2021 07:40

Bonjour à tous et très bon dimanche

 Après avoir tricoté le châle asymétrique "Sur le chemin de l'école" ( voir ici) j'ai eu envie de renouveler cette expérience des tutos de Bergamote et Citron.

Cette-fois c'est "Danser dans la neige" présenté ici et à télécharger là  sur le site de Raverly, création de Mamie-Thé

J'ai choisi une laine de Zeeman "Royal"de couleur violette, pelote de 100g=241m 100% acrylique à tricoter avec les aiguille n°4.5

 après un début un peu compliqué , je n'avais pas bien compris la grille ,   les bord en "icord" étaient pour moi une nouveauté ..et toute la partie "mousse" est tricotée en jersey envers!!

mais j’ai pris goût à ce châle également asymétrique qui devient un très grand triangle

 commencé le 8 septembre puis laissé de côté pour tricoter le châle "Sur le chemin de l'école" puisque celui-ci était prévu pour le mariage de mon neveu ( il m'a bien réchauffé les épaules la semaine dernière... j’ai vraiment apprécié ce châle!!)

 avant blocage

 et après , en fait je n'ai pas "bloqué" comme on l'entend ( = laver et faire sécher en donnant la forme ) mais repassé au fer doux avec patte-mouille mouillée pour bien "étirer" le tricot

 il m'a fallu 2 pelotes un quart ( = 245 g.) je l’ai repris le 1er pour le terminer le 15 octobre 2021 Ce fut mon tricot de "vélo" à la fin il est devenu lourd et bien encombrant

 sur le cintre et Louise m'a prise en photo au jardin hier après-midi, sans soleil mais sous un ciel bien gris

 il est bien grand , il mesure 190 cm sur 182 cm une pointe ,et 170cm l'autre "pointe"

 plié sur le devant on voit bien les motifs

 il est bien enveloppant

Un de plus..je ne m'en lasse pas..

et pour faire de la place dans mes armoires j'ai confié quelques châle -chèche-tour du cou..

à Odile pour l'opération "Augustine" voir son article sur son blog  ici

elle nous explique tout..il n'est pas trop tard pour participer

 Je vous souhaite un agréable dimanche je vous retrouve demain pour des petites croix avant de reprendre les "visites"

 Prenez bien soin de vous!!

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2021 6 16 /10 /octobre /2021 06:39

 Bonjour à tous.. et bon début de weekend,

 Comme proposé hier , nous retournons à Châtillon-sur-Chalaronne pour la suite de la visite ..toujours en suivant le circuit.Les sources sont du circuit ( en italique ) et du Guide Vert Lyon & sa Région

Nous voici arrivé au

10.Pont de la Piétannée

Très beau fleurissement en été , il fait partie des nombreux ponts qui traversent la Chalaronne.Il conduit au vieux quartier pittoresque de la Piétanée, aux ruelles tortueuses et aux maisons à encorbellement.Se nombreux ponts au dessus de la Chalaronne valent à Châtillon le surnom de "Petite Venise de la Dombes"

11.Le Grenier à sel

 Les greniers à sel ont été créés en 1342, en même temps que la gabelle.Ils permettaient d'entreposer le sel de gabelle et servaient également de tribunaux pour les petits litiges liés à cet impôt.A coté des greniers à sel, il y avait également des "chambres à sel" qui étaient de simples lieux de vente du sel.cette maison , dont certaines poutres sont datés de 1386, en font la plus ancienne de la ville.Pourtant, elle ne devint grenier à sel qu'en 1772 par ordre du Fermier Général Receveur de la Gabelle , sieur Dangeville

12. Ancien Hôpital et Apothicairerie

 Construits au XVIIIe siècle, l'ancien hôpital abrite un patrimoine hospitalier de premier ordre, notamment une apothicairerie.cette ancienne pharmacie conserve une collection de 120 pots en faïence de Meillonnas datant de 1814.Le triptyque "La Lamentation " conservé à la tisanerie , fut peint en 1527

Les bâtiments sont devenu Centre culturel de la Dombes

nous n'avons pu visiter que les jardins en extérieur  ,les bâtiments étaient fermés et aucune visite n'était prévue, dommage

Puis nous sommes montés vers les

13.Vestiges du Vieux Château

 Construit en l'An 1000, il est le berceau de la ville de Châtillon.Après une première construction assez moderne, les seigneurs successifs en ont fait une des plus importantes ^places fortes du Duché de Savoie.En 1598, Henri IV, roi de France, déclare la guerre à la Savoie.En 1601, Châtillon revient au Royaume de France, un grand nombre de châteaux sont démantelés, dont celui de Châtillon.Seule subsiste l'enceinte avec sa porte en ogive et les bases de quatre des sept tours

nous n'avons pas pu y pénétrer mais avons fait le tour des remparts

 Nous sommes revenus pour déjeuner sur le bord de La Chalaronne dans le restaurant La Gourmandise.

La Chalaronne est un cours d'eau de la Dombes long de 52 km .C'est un affluent de la rive gauche de la Saöne qui traverse entre autre Châtillon-sur-Chalaronne. La pêche y est autorisée et l'aménagement de certaines de ses berges lui donne un côté agréable

 Après le repas nous sommes aller visiter l'Arboretum qui se situe à l'extérieur de la cité ( environ 1.5 km à pied)

 Ce site d'une superficie de 12 ha a été créé à l’initiative d'un homme passionné par les différentes espèces d’arbres, de fleurs, arbustes et fruitiers, Henri Navel, arboriculteur de métier.Il est découpé en plusieurs zone plantées de 252 espèces d'arbres dont 343 arbres remarquables ou rares.Le site est complété par une structure unique dans la région, le rucher pédagogique qui a permis à Châtillon-sur-Chalaronne d'être la première ville mellifère de France.

 

Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie

 Plusieurs personnages ont marqué l'histoire de cette cité médiévale :

-La Duchesse de Montpensier ( reconstruction des halles)

-Adrien Gallet : Capitale mondiale du casque de pompier

-Jean Tarrit :sculpteur du "Saint Sébastien" ( dans l’église)

-Jeanne Baret 

et Philibert Commerson

Philibert Commerson vit le jour à Châtillon- sur-Chalaronne en 1727.Botaniste royal, il accompagna le comte de Bougainville dans son expédition autour d'un monde ( 1766-1769) et rapporta du Japon un arbrisseau ornemental qu'il baptisa "hortensia";

hommage possible d'un amoureux transi à Nicole-Reine Lepautre, femme de l'horloger, qui portait dans ses prénoms celui d'Hortense

L'Hortensia est découverte à l’ile Maurice lors de son voyage .Ce médecin et passionné de botanique a également rapporté le "bougainvillier". Nommé à l'Académie des Sciences en 1773, il mourut cette même année à l'île de France sans avoir revu Châtillon.Ce grand botaniste, très en avance sur son temps, a formé sa gouvernante, Jeanne Baret, pour qu'elle devienne botaniste malgré l'interdiction, à l'époque, pour les femmes, d'être scientifiques.

La visite "guidée" et commentée  est terminée.. à présent place aux photos de détails..juste pour le plaisir..

des bâtiments

des ponts et berges de la Chalaronne, fleurs 

des détails

 des peintures trompe l'oeil

Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie
Châtillon -sur-Chalaronne, 2nde partie

 Nous avons beaucoup aimé cette ville et elle mérite vraiment tous ses labels, nous regrettons de ne pas avoir pu visiter le Musée Traditions et Vie ( momentanément fermé), l'ancien Hôpital , sa chapelle l'ouvroir et surtout l'Apothicairerie .Il faudra qu'on y retourne en attendant un clic sur ce site  ici pour en avoir un aperçu

 Je vous retrouve très vite pour une autre visite, un autre lieu ..très bon weekend à tous!

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 07:16

Bonjour à tous

 Et si nous retournions en vacances?

Nous avons quitté Saint-Jean de Maurienne en fin d'après-midi , ce mardi 17 août,pour arriver en soirée à Châtillon-sur-Chalaronne  , nous sommes dans le département de l'Ain ( 01) en région Auvergne-Rhône-Alpes , Châtillon-sur-Chalaronne est situé au cœur de la Dombes, pays aux 1100 étangs Cette cité médiévale est labellisée "Plus beaux détours de France","Ville fleurie 4 fleurs", "Station Verte","Ville et Métiers d'Art","Famille Plus", "Maison des illustres"  et" Apicité".. !!

Nous avons passé les deux nuits suivantes sur le parking gratuit

Le lendemain matin nous nous sommes rendus à l'Office de Tourisme où nous avons été très bien accueillis et surtout très bien "renseignés"

Il n'a pas fait très beau ce jour-là, le ciel est resté bien gris, les photos ne sont vraiment pas géniales.Les textes descriptifs en italique sont issus du "circuit  découverte" d’autres renseignements proviennent du Guide Vert "Lyon & sa Région"

plan avec son circuit ,il débute devant l'O.T. sur la

1.Place du Champs de Foire

 Ce vaste espace extra muros de la ville comprend: la place de la République, la promenade du fer à cheval et le Champ de Foire.A partir des années 1950, les marchés aux bestiaux déclinent et d'importants travaux d'aménagement sont entrepris, donnant à la place son allure actuelle

des compositions florales dans des bacs enjolivent la ville

2.Hôtel de Ville

La bâtisse d'origine abritait le couvent des Capucins.Laissé vacant au départ des révérends pères lors de la Révolution, la Mairie y installa ses services.En 1912, décision fut prise de le démolir au profit d'un vaste bâtiment moderne

3.Rue Latrinale

Parfait exemple de ces petites rues étroites, aménagées entre les maisons, où les habitants déversaient à l'époque les eaux ménagères et les immondices.Les pots de chambre étaient ainsi vidés par la fenêtre.

A l’angle de la traboule et de la rue Commerson: la reconstitution d'un mur en torchis composé de bois d'aulne, d'argile et de paille tressée

4.Maison à encorbellement

Il s'agit d'un exemple typique de maison médiévale composée d'étages dit "en encorbellement" et de murs à pans de bois.

L'échoppe était installée au rez-de-chaussée, le premier étage offrait un espace d'habitation confortable, tandis que le dernier étage était réservé au grenier

5.Église Saint-André

Sa construction débuta en 1272 par Philippe Ier de Savoie .Bien que modeste à l'origine, elle s'agrandit et s'embellit au cours des décennies.De style gothique flamboyant, assez sobre cependant, l'église est construite principalement en "carrons savoyards" (= briques  de terre cuite épaisses et massives qui résistent aux chocs et au gel) et toit de tuiles rouges.La tour ronde, à demi encastrée dans le mur sud est le seul vestige de l'église primitive,la nef et les chapelles latérales sont en calcaire blanc du Mâconnais.A l'intérieur l'orgue de style baroque, la sculpture de Saint Sébastien (la statue sculptée dans un seul morceau de noyer par un artiste châtillonnais, Jean Tarrit (1865-1950) est saisissante de réalisme) , les vitraux..Elle est classée Monuments Historiques depuis 1909

Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie

 6.Maison Saint Vincent de Paul

 Sa façade date du XIXe siècle.Seuls l'escalier et la porte sont d'origine.Saint Vincent de Paul y résida en 1617 lors de son passage à Châtillon ,curé pendant cinq mois, il fut héberger par M.Beynier. Sa chambre se situait au dernier étage, aujourd'hui aménagée en chapelle et conservant l'origine du règlement de la Confrérie , signé de sa main;compagnie des Filles de la Charité Elle fut achetée au XIXe siècle par les sœurs de Saint Vincent de Paul pour y installer leur communauté

7.Les Halles

Construites à partir de 1440 par Piro Giroud, elles mesurent 80m de long sur 20 m de large et 10m de haut.Un gigantisme qui s'explique par l'importance des foires et des marchés en cette fin du Moyen-âge.Détruites en partie par le feu en 1670, elles furent reconstruites à l'identique grâce à la diligence du maire Philibert Collet et à la générosité d'Anne-Marie-Louise d'Orléans, duchesse de Montpensier, comtesse de Châtillon, qui autorisa les habitants à prendre le bois nécessaire ( 64 chênes!) dans sa forêt.la charpente repose sur 32 piliers faits chacun du tronc d'un des chênes de la forêt de Tanay.Jusque dans les années 1950, on pratiquait sous les halles, de la fin octobre à la mi-novembre la "louée" des domestiques.On pouvait alors embaucher des serviteurs à l'occasion des foires, véritables "forum des l'emploi" qui avaient le plus souvient lieu avant les grands travaux d'été.De vieilles maisons à échoppes sont restées encastrée à une extrémité de la construction Les Halles abritent un marché d'exception tous les samedis matins.Classé au niveau national "marché d'exception" et élu Plus Beau Marché de la région Auvergne Rhône Alpes il termine 3ème cette année sur TF1.Une soixantaine de producteurs sur plus de 300 mètres d'étals vous proposent des produits du terroir: fromages, volailles, gibier, poissons de la Dombes, viandes et charcuterie....

Le mercredi matin a lieu le marché de producteurs bio locaux, ce matin-là peu de producteurs

 

 

Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie
Châtillon-sur-Chalaronne, 1ère partie

 8.Porte de Villars

En 1272, les Comtes de Savoie deviennent Seigneurs de Châtillon.La cité est alors une place forte avancée de la Savoie et d'importants travaux de fortification sont engagés.A la fin du XIIIe siècle, l'enceinte forme un polygone de près de 1 km percé de 3 portes fortifiées, dont celle de Villars ( la plus petite). La démolition des portes est ordonnée par Louis XVI car elles "gênent la circulation". La révolution a sauvé la porte de Villars qui n'a pas eu le temps d'être abattue.La muraille défensive était bordée d'un fossé alimenté par les eaux de la Chalaronne grâce à un système d'écluses

tour carrée en carrons (briques) dont les assises et les angles sont en pierre calcaire

La galerie à mâchicoulis, l'emplacement des créneaux, les bras du pont-levis les coulisses de la herse les gonds des portes sont encore visibles sur la façade et sous la voûte en ogive

9.Musée du Train Miniature

 

Voyage en miniature.Cette immense maquette de 200m2 est l’œuvre d'un passionné.A travers des décors réels ou imaginaires, on y retrouve toute la vie en miniature, ponctuée par les multiples scènes animées et beaucoup d'humour

nous ne l'avons pas visité

J'espère que la visite vous a plu malgré la qualité médiocre des photos.. je vous retrouve demain pour la suite si ça vous dit toujours..

très bonne fin de semaine ( déjà!!) à tous..

 

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2021 4 14 /10 /octobre /2021 07:33

Bonjour à tous..

J'ai fait du rangement dans mes photos et voilà que je me rends compte que cela fait un moment que je ne vous ai pas parlé des courriers qui arrivent chez moi et qui me font tellement plaisir..Par ordre d'arrivée..

 Une très jolie carte d'un renard roux de Denise (Pahi) qui a fait un séjour au parc animalier de Sainte-Croix (57 Moselle)..on a prévu d'y faire un tour prochainement cela fait des années que je n'y suis allée

de Lylou Anne, une carte de sa Bretagne, le phare de Ploumanac'h sur la côte de Granit Rose, ( 22 Côte d'Armor) que de bons souvenirs pour nous de vacances qui datent déjà..

 de Catherine  ( Barbibouille), la statue du poète Gilbert devant le musée de Fontenoy-le-château (88 Vosges)

 de Josiane B.( Mickaëla),multi-vues de la Vallée de la Thouet (79 Deux-Sèvres) une région que je ne connais pas du tout..

 Mickaëla y a joint une échevette pour ma collection..

Je vous remercie chacune pour ces cartes postales qui pour l'instant décorent les placards de la cuisine , histoire de rester encore un peu dans l'ambiance des vacances, des voyages..des découvertes. Je les rangerai plus tard par département .. ( je note à l'arrière de chaque carte le N° et le nom du département j'ai toujours été nulle en géographie..alors les classer m'oblige à réviser!!)

 Ma Tatie m'a également envoyé un énorme colis pour Louise et pour moi : elle fait du rangement...

il y avait  tout un lot de cartes postales

et des timbres

 des kits de broderie 

des toiles à broder

  des laines

du molleton

un carnet DMC de dentelles au crochet
 

  

Et puis des "bricoles" pour des bricolages pour Louise qu'elle pourra utiliser avec les enfants du périscolaire

 Merci Tatie! Merci à toutes!!

Je vous souhaite une bonne journée à vous qui passez par là..

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2021 3 13 /10 /octobre /2021 07:45

Bonjour à tous,

 Je ne suis pas une grande fan de l'automne.. les journées qui raccourcissent, les températures qui chutent, la pluie , le brouillard, le soleil qui nous fait faux bond.. cela me déprime souvent... mais cette saison a un bon côté: celui des récoltes.. fruits et légumes d'automne sont toujours les bienvenus!! et les cuisiner un régal

 Au verger il y a eu quelques grappes de raisins .. à consommer assez rapidement car le mildiou a fait des dégâts et les raisins ne sont ni beaux, ni vraiment très bons .. pas de recette, pourtant ma maman m’avait transmis une recette de tarte aux raisins délicieuse mais notre fils n’aime pas les pépins ..je n'en ai jamais refaite une.

 Mon mari a cueilli les pommes au verger , celles qui vont "normalement" se conserver pour cet hiver et puis celles qui devront vite être consommées.

j'ai fait

une tarte tatin ( recette ici) il y a quinze jours

encore tiède avec une boule de glace à la vanille une tuerie!!! au goûter sur la terrasse avec mon mari on s'est régalé

Puis une tarte aux pommes- cannelle et amandes pour le weekend dernier que nous avons dégustée dans le camping-car avec Louise

 Avec les poires qu'un ami de mon mari nous a offertes ( pas moins de trois cageots mais hélas les fruits ne vont pas se conserver ..le ver est pratiquement dans chaque fruit)

 j'avais tenté un crumble aux poires et amandes il y a quinze jours ( pas de recette.. que au "pif"..)

Puis la semaine passée un gâteau chocolat-mascarpone-poire- amandes ( recette ici) que nous avons également dégusté dans le camping-car avec Louise ( d'où les photos pas géniales prises avec mon portable..le soir....)

 Mon mari avait planté 10 plants de butternut et 10 plants de potimarrons sous les vignes au verger

il a récolté toute une brouette pleine : un peu plus de 20 cucurbitacées! de toutes tailles et de couleurs différentes mais pas d'orange? alors que les graines avaient été prélevées d'un potimarron  bien orange  ( j'avais gardé les graines des fruits de l'an dernier,que mon mari a plantées au printemps d'où sont sortis des plans qu'il a repiqués  au verger..)

 D'un butternut j'ai fait cette tarte  butternut-brousse ( ici)

et hier midi j’ai fait un butternut farci au chèvre.. ( recette ici) je n’ai pas mis de thym mais quelques lardons fumés mixés

c'était délicieux avec du quinoa bio acheté en vrac au marché.( un peu "sec")

Et puis voila que mon beau-frère nous offre un cageot de choux ( rouge et vert) navets ( énormes!!!) betteraves rouges.. de quoi encore cuisiner dans les prochains jours.

 

 

 A chaque repas, nous en mangeons une part et je congèle le reste..

Je vous quitte à présent car il me faut passer en cuisine pour préparer le repas..ce sera chou rouge..et pour ce soir soupe navets,carottes et butternut

 à très bientôt..portez-vous bien

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2021 2 12 /10 /octobre /2021 07:51

Bonjour,

Comme promis hier , aujourd'hui ce sera tricot.. Toujours dans mes projets de brassières pour bébé.A la suite de la grise  ( à revoir ici) voici une petite brassière rose toujours suivant le tuto que j'avais trouvé sur ce blog ( ) mais en changeant le nombre de mailles et de rangs de façon à passer de la taille 1 an  à celle de 3 mois. le tuto est précisé pour un 3 mois mais ma laine ne correspond pas à celle utilisée d'où des calculs ( savants!!)

Toujours le principe de commencer par le col,

cette fois-ci j'ai mis une torsade de 6 mailles  sur les manches et deux dans le dos

même laine que la grise à savoir la Supersoft de Zeeman, il m'a fallu environ une demie pelote de 50g...( vous voyez le reste de la pelote..)

commencée lundi dernier (pendant mon heure de marche)..et terminée dans le camping-car vendredi après-midi, cousue au retour dans le camping-car dimanche après-midi et lundi matin j’ai pu poser les boutons pressions

et profité du timide soleil pour une séance photo ( hier après-midi celui-ci a disparu pour laisser place à la grisaille)

 Poupon a bien voulu me servir de mannequin

mais cette fois-ci le 3 mois lui est un peu petit

 je me régale avec ces layettes..et je dois avouer que j'adore le rose!!

 J’avais apporté ce weekend lors de notre sortie "mariage"de quoi commencer un nouveau projet.. un petit manteau à torsades.. il avance drôlement bien..bon j’ai du pénéloper car les explications ne sont pas très claires..je vous en parle très vite..

 Et puis samedi matin nous avons visité Bar-sur-Seine ( dans l' Aube, pas très loin de Troyes) , dans les rues c'était la fête de la journée des  commerces de proximité et de l'artisanat..en passant devant le stand d'une mercerie, j’ai été très très tentée par les promotions proposées.. voilà de quoi faire encore des tricots et même une revue de modèles de brassières..plusieurs me font très envie ce sont des modèles très classiques mais qui ne se démodent pas..

 

Brassière rose ajourée et à torsades
Brassière rose ajourée et à torsades
Brassière rose ajourée et à torsades
Brassière rose ajourée et à torsades
Brassière rose ajourée et à torsades
Brassière rose ajourée et à torsades
Brassière rose ajourée et à torsades
Brassière rose ajourée et à torsades

Je vous souhaite une belle journée.. j'espère avoir un peu plus le temps ce matin pour venir vous rendre visite..

à très vite..

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2021 1 11 /10 /octobre /2021 11:36

Bonjour à tous, et très bon début de semaine

J'espère que vous avez passé un agréable week-end ..Pour nous il aura été bien dense.. entre "tourisme" et mariage, émotions et retrouvailles..Que de bons moments partagés et puisque la météo a été vraiment très sympa ce n'est alors que du bonheur..Mais je vous en parlerai une autre fois..

 Ce matin c'est la page 3 de cette si belle grille "Au fil des nichoirs" de Jardin Privé que je vous propose..J'avais profité que le fer à repasser était de sorti la veille de notre départ pour laver la toile et faire quelques photos au soleil

page 3

 On en est donc aux mois de mai et juin, les nichoirs pour les oiseaux la ruche pour les abeilles, une coccinelle et une chenille se promènent sur la barrière l'arrosoir prêt à servir, tulipes et autres fleurs

 la toile à présent au bout de 3 pages , on en est donc à la moitié

 ce weekend je n'ai pas avancé en petites croix..mais les longues heures du trajet m'ont permis d'avancer en tricot..

 ce sera donc du tricot pour demain

 Je m’excuse si je ne suis pas encore venue vous lire.. j'ai pris du retard mais je ne vous oublie pas

 très bonne semaine à tous sous le soleil d'automne, les matins bien frais, gelées matinales.. l’automne s'installe..

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 07:02

Bonjour à tous;

 Revenons à Saint-Jean-de-Maurienne et poursuivons notre parcours découverte.On s'était arrêté au point 7 ( pour le plan vous le trouverez sur l'article d'hier ici)

8.La Maison Diocésaine

Un portail Renaissance orne un bâtiment qui , lui, date des années 1930!

A l'origine , ce portail ornait l'ancien Collège Lambert situé avenue du Mont-Cenis, il a ensuite été installé sur la maison Diocésaine.

façade de style baroque de la chapelle de l'ancien couvent des Bernardines devenu collège Saint-Joseph ( 1623)

9.Place du Marché

La place du marché actuelle a un aspect très contemporain ( la marché n'a plus lieu sur cette place).

image du net 

Historiquement la place du marché était le point d'entrée naturel depuis la vallée de l'Arvan et constituait ainsi le lieu idéal pour les rencontres commerciales.La rénovation totale du quartier ans les années 1960 a bouleversé sa physionomie.Aujourd'hui on y retrouve l'Espace Culturel( archives municipales et médiathèque) Ce bâtiment construit par l’architecte Nicolas C3. Guillot et inauguré en 2009 a été conçu comme "une ode à la montagne, aussi abstraite qu'un gros sérac qui aurait dévalé des sommets pour terminer sa course sur la place du village" ( j'ai "oublié" de le prendre en photo il n'est pas facile à prendre ) 

le bâtiment représenté sur la photo ancienne est encore présent Les fenêtres sont surmontées de paniers remplis d'outils correspondants à des corps de métier

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

10.La rue Borcière

Petite rue qui était l'axe principal dans le sens est-ouest difficile d’imaginer des voitures dans cette rue  En 1832 est ouverte la rue de la république qui va créer un nouvel axe de circulation

10.Rue de la République dite aussi "rue des portiques"

Avec ses grands portiques, la rue est bordée de boutiques.

Elle est inspirée par l’architecture néoclassique, à la mode à cette époque à Chambéry ou Turin ( François Justin, l'architecte de cette rue est aussi celui qui a créé celle de Chambéry) Elle est l'un des symboles de la ville La construction de la Rue de la République a maintenu la circulation en ville et l'activité commerciale.

12.Rue piétonne Saint-Antoine

Cette rue est une des plus typiques de la ville.dans le prolongement de la rue Bonrieux elle est l'entrée depuis Chambéry.

Au début du siècle elle était parcourue par des chevaux, bœufs,etc.Elle était bien encombrée..Elle comprend de nombreuses étables et "choppes: certains grands porches existent encore.Elle tient son nom d'une ancienne chapelle aujourd'hui disparue, consacrée à Saint Antoine de Padoue

 Au fond d'un passage un oratoire dévolu a ce saint en perpétue le souvenir

 de nombreux détails m'ont beaucoup plu dans cette rue

 

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

13.Place du Forum

 construite dans les années 80 à la limite du centre historique, le lieu était occupé précédemment par des terrains de sport.Grande place piétonne de la ville, elle est typique de la période Mitterrand et reprend le principe des portiques

14. Le Théâtre Gérard Philippe

Inauguré en 1934, ce théâtre répond au manque important d’infrastructures de l'entre deux-guerres.Nous sommes en effet dans un période de forte croissance démographique, due notamment au développement des l'industrie.ce bâtiment servira en premier lieu de salle des fêtes, de salle de bal et de cinéma.En 1976 il sera converti en théâtre avec une capacité de 320 places.Ce théâtre a fait l'objet d'une rénovation récemment et propose une programmation riche et variée tout au long de l'année

 Là s'arrête le parcours découverte de Saint-Jean-de-Maurienne

Nous sommes revenus à notre point de départ c'est à dire au Palais Épiscopal ou Ancien Évêché  nous avons monté l'escalier et visité le Musée des Costumes , Arts et Traditions populaires pour y admirer les  costumes ; les meubles..etc.. un gros coup de coeur pour les châles.., les broderies.. les tissus..

Le Grand Salon est un exemple remarquable du baroque "civil" en Maurienne.Le musée abrite une collection très riche des différents costumes portés par les femmes des villages de Maurienne, ainsi que d'intéressantes colletions d'archéologie, d'art religieux et populaire; et la belle maquette restituant le grand clocher ( du XIe siècle) avant la démolition révolutionnaire de ses hautes flèches

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

pour terminer nous avons fait un arrêt au musée de l'Opinel, mon mari était curieux..et je n’ai pas été déçue même si il y a beaucoup de machines. j’ai aimé la façon de présenter l'histoire de cette famille, pour en savoir plus un clic ici)

 Le couteau savoyard a son musée : présentation filmée de la fabrication et exposition d'anciens couteaux dans l'ancien atelier de fabrication

Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 2nde partie

Mon mari s'est choisi un couteau avec tire-bouchon et pour moi un petit couteau de cuisine pour couper mes légumes pour la soupe!!

Après avoir fait les services ( gratuits) nous avons préféré ne pas rester sur le parking pour camping-car, les odeurs étaient trop " incommodantes".. on a donc poursuivi notre voyage.. Ce que je vous raconterai une prochaine fois.

Saint-Jean de Maurienne n'est peut-être pas la plus jolie ville que nous avons visitée , mais elle vaut le détour ,les travaux engagés témoignent de l’intérêt de la municipalité pour son patrimoine.

 Très bonne fin de semaine à tous..Prenez bien soin de vous!

A la semaine prochaine

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2021 4 07 /10 /octobre /2021 07:40

Bonjour,

 Et si on continuait notre voyage à travers la France en camping-car?

Nous avons quitté Bonneval-sur-Arc pour rejoindre Saint-Jean de Maurienne.Cette ville fait partie du guide "Les 100 plus beaux détours de France"elle se situe en Savoie (73) Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Au cœur de la plus longue vallée transversale des Alpes, Saint-Jean de Maurienne est le berceau de la dynastie de Savoie, capitale épiscopale depuis qu'au VIe siècle une légendaire sainte Thècle apporta les reliques de saint Jean-Baptiste: la ville leur doit son nom et son blason, une main bénissant

(pour plus de précision sur la légende de sainte Thècle un clic ici)

A l'Office de Tourisme situé dans l'Ancien Évêché, en face de la Cathédrale , on nous confie un guide avec un parcours découverte qu'on suivra point par point. Il y aura 14 points je vous propose les 7 premiers pour aujourd'hui: les explications en italiques proviennent de ce guide et d'autres renseignements du Guide Vert; vous n'êtes pas tenu de tout lire.. pour moi cet exercice de "recopiage" m'aide à mieux comprendre ce que l'on a vu même si on a lu et relu tout au long de la promenade en suivant le plan et les explications

plan

1. Le Palais Épiscopale ou Ancien Évêché

Idéalement placée sur la route de l'Italie, la ville s'est développée à la confluence des rivières de l'Arc et de l'Arvan.Le palais des évêques a , tout au long de son histoire, accueilli les princes de Savoie, qui y faisaient une halte.Modifié au fil du temps; il est un bel exemple d'architecture de style baroque

L'escalier monumental ne manque pas de rappeler ceux des plus beaux palais de Turin, deux volées de marches symétriques de chaque côté d'un couloir pour une mise en scène très baroque: on s'y croise et on s'y fait voir! Cet escalier mène aujourd'hui au Musée des costumes, arts et traditions populaires. ( on le visitera dans l’après-midi)

2.La place de la cathédrale

A partir du Moyen-âge et jusqu'au XIXe siècle, le quartier autour du Palais épiscopal était un quartier clos entièrement dédié à la vie religieuse.Il se composait de bâtiments religieux mais aussi des habitations des chanoines ( dignitaires ecclésiastiques)( elle est actuellement en travaux  , c'est aussi un parking pas très photogénique)

3.Église Notre-Dame et le Grand Clocher

La tour est le Grand clocher de l'église Notre-Dame.Elle était surmontée d'une flèche qui doublait sa hauteur ( près de 80 mètres), la rendant visible à des kilomètres à al ronde.Abattue en 17894 sur ordre des révolutionnaires français, la flèche tomba en détruisant du même coup une partie de l’église Notre dame.Une rue sépare désormais l’église de son clocher.l'église Notre-dame forme , avec la cathédrale Saint-Jean-Baptiste, un ensemble liturgique cohérent: on parle d'église double

 cette église de style romane est en travaux, de vilaines bâches la cachent , d'ailleurs nous ne l’avons pas tout de suite trouvée!j’étais très déçue de ne pas pouvoir la visiter ( lire l’article ainsi que la vidéo ici)

4.La Cathédrale  Saint-Jean-Baptiste

La première cathédrale a été construite au VIe siècle autour des reliques ramenées par sainte Thècle.Lieu de pèlerinage, elle a été reconstruite au XIe siècle et agrandie au XVe .Le porche d'entrée n'est pa du tout du même style et surprend souvent les visiteurs ( il date de 1771, de style néoclassique): on y trouve un tombeau représentant Humbert aux Blanchesmains, Ier comte de Maurienne et fondateur de la Maison de Savoir

A l'intérieur de la cathédrale les stalles gothique du chœur sont toutes différentes :43 stalles hautes et 39 basses sont l’œuvre du sculpteur genevois Pierre Mochet qui y travailla pendant quinze ans.Sur les dossiers sont figurés les saints.

  les photos ne sont pas géniales.. je n’ai pas voulu utiliser le flash ,donc beaucoup de photos floues mais toutes ces sculptures m'ont fascinée

 

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

 d'autres détails dans cette cathédrale.

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

par une petite porte on accède au cloître

Du XVe siècle ( 1450) il est conservé entier avec ses arcs d'origine en albâtre du pays.

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

du cloître on accède par un escalier à la crypte du début de l’art roman qui s'étend sous le chœur .. ouverte uniquement lors des visites guidées..

La crypte est formée de deux grandes salles à trois nefs.cette église primitive du XIe siècle a conservé ses chapiteaux où apparaissent encore de naïve sculptures C'est ici qu'est exposé le reliquaire des doigts de saint Jean-Baptiste avant la construction du chœur gothique

avec regret nous n'avons pas pu la voir..mais quelques photos visibles sur le site ici

5.La Tour de la Correrie et le Tabellion

Les bâtiments en cours de rénovation car devenus vétustes comportent une tour dite de la Correrie qui date du XIVe siècle et où la justice était rendue.Cet îlot urbain bien mal en point est nommé le Tabellion du nom de l'administration qui y siégeait au XIXe siècle.Le tabellion est un bureau d'enregistrement notarié mis en place à la fin du XVIIe siècle

6.La Mairie et la Sous-Préfecture

La mairie est du même style que la sous-préfecture.Le bâtiment a deux fonctions avec chacune sa façade: une pour la mairie et une

pour le tribunal ( aujourd'hui maison du droit et de la justice.Suite à l'annexion de la Savoie à la France en 1860, la  construction d'une sous-préfecture devient autant une nécessité qu'un symbole politique.3Ce sera fait dès 1865!On choisit un style français impérial bien distinct du style turinois qui prévalait jusqu'alors

8.Panorama

La rue Chevalier Ducol longe le jardin de la sous-préfecture , le collège saint Joseph et le Parc du Clos Carloz Cette rue est surnommée par les habitants le passage des amoureux; à l'abri des regards il est le lieu où les promis se retrouvent.

De la rue Marcoz un panorama sur la ville et la vallée de gauche à droite

Le Grand Châtelards ( 2143m) La Croix des Chevrotières ( 1532m) le Grand Coin (2730 m) La Cime de Lancheton (2419m) et La Croix des Têtes dite aussi les Mammelles de Beaune ( 2492m)

Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie
Saint-Jean-de-Maurienne, 1ère partie

Je vous retrouve très vite pour la suite de la visite de Saint-Jean-de-Maurienne

 Très bonne journée à tous

Partager cet article
Repost0